Le mouvement bruxellois de lutte contre le sans-abrisme est né

Le mouvement bruxellois de lutte contre le sans-abrisme est né

L’ASBL Infirmiers de rue et quelque 150 associations du secteur ont pris l’initiative de créer une alliance pour mettre fin au sans-abrisme à Bruxelles.

C’est lors du colloque "La fin du sans-abrisme : du rêve à la réalité !", organisé en octobre dernier, que l’ASBL Infirmiers de rue (IDR) et de nombreuses autres associations présentes ce jour-là ont décidé de créer un mouvement bruxellois de lutte contre le sans-abrisme. 4 mois plus tard, à l’aide d’une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, IDR appelle à rejoindre le mouvement.

Mettre fin au sans-abrisme

Au sein de cette alliance tout juste créée, l’ASBL IDR est entourée de 153 acteurs de terrain qui espèrent "passer du rêve à la réalité" en mettant fin au sans-abrisme à Bruxelles. Associations du secteur, membres du monde médical et juridique, pouvoirs publics, CPAS, investisseurs immobiliers, fondations privées, citoyens bénévoles, anciennes personnes sans-abris... Sont autant de profils qui s’investissent quotidiennement pour enrayer le fléau. Et ils seront certainement encore plus nombreux à l’avenir puisque l’ASBL diffuse actuellement une vidéo tout en appelant à rejoindre leur mouvement.

Lutte internationale

En juin 2015, une vaste "campagne internationale pour la fin du sans-abrisme" a été initiée à Chicago et regroupe une centaine de représentants dans plus de 40 pays. IDR représente la Belgique. Mais le pays est loin d’être à la page dans le domaine et ce, même si les récentes initiatives de lutte contre le sans-abrisme semblent enfin porter leurs fruits (ex. : Housing First). En effet, en Europe ou en Amérique, de nombreux pays ont déjà englobé cette lutte dans leur programme politique national.

Infirmiers de rue

L’ASBL Infirmiers de rue se donne pour mission, depuis 2005, d’agir comme intermédiaire et de rétablir les liens entre les personnes vivant dans une grande précarité, leur environnement et les services de santé. Sur son site, IDR écrit : "Nous sommes convaincus que toute personne peut prendre conscience de l’importance de sa santé et de son hygiène et doit pouvoir bénéficier d’un accès aisé aux soins pour en faire usage". Au sein de l’association, les infirmier(e)s travaillent en collaboration avec une multitude d’acteurs du secteur psycho-médico-social. Son objectif principal est la fin du sans-abrisme.



Commentaires - 1 message
  • Petite correction, c'est pas Infirmiers de rue en soi qui a pris cet initiative. C'est vraiment un volonté du secteur qui est resorti du coloque "La fin du sans-abrisme : du rêve à la réalité !" de créer un tel mouvement. On n'est que facilitateur dans ce processus.

    Koen IDR mardi 14 février 2017 10:43

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.