Le partage informatisé des données médicales : qu'est-ce qu'on y gagne ?

Le partage informatisé des données médicales: qu'est-ce qu'on y gagne?

Suite à la validation par le gouvernement de l’informatisation des échanges des données de santé, administratives et financières entre les acteurs du système, quels sont les avantages à en tirer ?

D’ici 2018, le programme sera opérationnel à toute la Belgique. Pour l’instant, les données de près de deux millions de Belges y sont déjà connectées. L’application d’un tel plan nécessite néanmoins le rassemblement de deux conditions : l’harmonisation de l’encodage des informations par les professionnels et l’accord des patients sur le partage de leurs données médicales confidentielles. Au centre des préoccupations : une campagne sur ce consentement éclairé bénéfique au patient comme au praticien.

Qui sont les professionnels concernés ?

L’informatisation des échanges des données de santé concerne tous les prestataires de soins, toutes les institutions hospitalières et tous les réseaux de santé du pays, quelle que soit leur localisation en Belgique. Que vous soyez médecin généraliste ou spécialiste, pharmacien, kinésithérapeute, membre du personnel infirmier, dentiste ou même sage-femme, les données des patients vous sont accessibles.

Parlez-en à vos patients

N’hésitez pas à informer vos patients sur le partage électronique et sécurisé des données médicales. En étant mieux avertis, ils réaliseront les avantages apportés par la collaboration entre membres du corps soignant. Renseignez-les par rapport aux possibilités d’enregistrement de consentement qui se présentent à eux :
- d’un simple clic sur les sites PatientConsent, Réseau Santé Bruxellois et Réseau Santé Wallon.
- directement auprès de leur médecin généraliste, prestataire de soins, mutuelle, pharmacie ou le service admission de l’hôpital.

Données accessibles aux professionnels

Les données médicales du patient sont contenues dans « un dossier santé partagé ». De cette façon, vous n’êtes plus dans le besoin d’effectuer les examens qui ont été préalablement réalisés sur vos patients. Des informations utiles à son suivi telles que les résultats de prise de sang, les radiographies, le calendrier de vaccination et les traitements prescrits et délivrés sont disponibles sur cette plateforme de partage.

Avantages supplémentaires

Des données administratives et financières concernant le patient sont également à votre disposition. Sa carte d’identité électronique vous renseigne sur ses droits en tenant compte de l’intervention majorée (BIM), le maximum à facturer (MAF), ou d’un remboursement si le patient a un dossier médical global (DMG). Enfin, l’informatisation des données de santé va de pair avec la réduction de la circulation papiers. Vous n’avez donc plus besoin de remettre une attestation de soins pour la mutuelle à votre patient. Tout s’effectue par voie électronique. La remise d’un simple reçu au patient suffit avec mention des soins administrés et du montant de la consultation.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.