Le projet "Bienveilleur" épaule les aidants-proches

Le projet

Grâce à un nouveau système technologique développé à Mons et baptisé "Bienveilleur", les seniors pourront être maintenus plus longtemps à leur domicile. Au delà de l’aspect technique, un soutien humain destiné aux aidants-proches sera également développé.

Plusieurs technologies destinées à améliorer l’autonomie et la sécurité des seniors ont récemment vu le jour : Octapi, Floor in Motion Care... Un nouveau système du même type baptisé "Bienveilleur" est en cours de test à Mons. La nouveauté, c’est qu’il allie la technologique à l’accompagnement humain puisque les aidants-proches bénéficieront du soutien de professionnels.

Système technologique

D’un point de vue purement pratique, le "Bienveilleur" est un système muni de capteurs à répartir au sein du domicile du senior. "Ces capteurs sont placés sur les portes, sur le frigo… Ils enregistrent tous les mouvements. Ils les analysent et donnent l’alerte lorsqu’il y a une anomalie. Par exemple, lorsque la personne est descendue à la cave et qu’elle n’est pas remontée. Le système fonctionne également grâce à une application. A tout moment, les proches peuvent ainsi s’assurer que tout va bien" indique à la RTBF Grégory Lenoir, l’inventeur montois du système technologique.

Soutenir les aidants-proches

Le "Bienveilleur", c’est aussi le nom du professionnel qui va soutenir les proches de la personne âgée. "On se rend compte que ceux qu’on appelle les aidants- proches ont parfois tendance à sombrer dans l’isolement", explique Nathalie Beauport, responsable du centre indépendant d’aide aux familles. "On veut donc éviter qu’ils ne s’essoufflent en créant un réseau autour d’eux, en les mettant en contact avec d’autres aidants-proches auxquels ils n’ont pas forcément pensé."

La rédaction



Commentaires - 1 message
  • Pour des personnes qui sont en voiturette,ce système me semble inutile.Il faut une présence continuelle et effectivement les aidants proches s'essoufflent,surtout avec les personnes âgées complètement dépendantes. Les soutenir serait tres important mais les services existants ne sont pas suffisants et ces réseaux n'existent pas...dans ma région tout est fait pour placer dans les maisons de repos,seulement...Continuez donc ...

    bonipontain jeudi 20 avril 2017 16:44

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.