Le quotidien "Le Bienvenu" pour sensibiliser le public

Le quotidien

Le quotidien "Le Bienvenu" pour sensibiliser le public sur la situation des migrants en Belgique est paru aujourd’hui. Un numéro unique a été distribué dans les gares de Wallonie et de Bruxelles ce matin.

Plusieurs organisations citoyennes, via l’aide de 150 bénévoles, ont participé à la réalisation et la distribution du quotidien "Le Bienvenu". Parmi celles-ci : Amnesty, CNCD, Oxfam Magasins du monde, Médecins du monde, MOC, Ligue des familles, Ligue des droits de l’homme, Vie féminine, Financite, Les Grignoux, le Réseau wallon contre la pauvreté, le CAL, Les Scouts, Tout autre chose, les syndicats et les mutuelles, etc.

Apprendre à se connaitre

Le but de ces associations ? Promouvoir la solidarité et déconstruire les préjugés. Pourquoi "Le Bienvenu" ? Parce qu’ apprendre à se connaitre est la première étape. « Des centaines de citoyens, opposés dans un premier temps à la venue de réfugiés en Belgique, se sont décidées à agir en faveur de personnes parce qu’ils ont appris à les connaître, via leurs enfants à l’école ou tout simplement en les rencontrant à la boulangerie du coin ».

Dépassionaliser le débat

Les navetteurs ont été surpris par cette démarche, mais réagissent de façon positive. « Si on veut éviter que la question des réfugiés vienne pourrir le débat public (...), il faut à tout prix changer le ‘narrative’ au sujet et livrer des histoires qui montrent que la présence des réfugiés peut être un plus pour notre société (...) et que pas mal de Belges sont activement impliqués dans ces processus d’accueil et de soutien », expliquent les organisateurs. C’est pourquoi, le quotidien relate des exemples d’accueil réussis et des informations pratiques pour personnes souhaitant s’impliquer.

Une mise en page « choc »

Par cette action, les organisateurs cherchent aussi à sensibiliser les citoyens au traitement médiatique de la crise des migrants. Selon eux, la désinformation joue un rôle majeur dans les sondages concernant l’accueil des réfugiés en Belgique. Ainsi, "Le Bienvenu" propose « une autre information sur les réfugiés, l’un des objectifs de cette initiative est aussi de souligner le rôle déterminant de la presse dans la construction de l’image des réfugiés auprès du public ». D’où l’emprunt des couleurs et du design du quotidien « Sud Presse » par le journal, en référence à la Une du 24 février "Invasion de migrants : la Côte belge menacée ! ". Un souffle médiatique pour attiser un climat de peur, de haine, de repli sur soi », selon les militants.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.