Le Trouble de la Personnalité Psychopathique à l'étude

Le Trouble de la Personnalité Psychopathique à l'étude

Le Centre de Recherche en Défense Sociale, en collaboration avec le Service de Psychologie Légale de l’Université de Mons, réalise une recherche sur la "validité conceptuelle de la psychopathie". Dans ce cadre, il sollicite la participation des professionnels de la santé mentale et les invite à répondre de façon anonyme et confidentielle à un questionnaire en ligne.

"Dans le cadre de l’évaluation prototypique du modèle CAPP (Evaluation Complète du Trouble de la Personnalité Psychopathique), il vous est demandé d’évaluer le degré de cohérence des divers symptômes en rapport au concept de psychopathie.

L’évaluation se base sur une échelle de Likert en 7 points allant de "Très faiblement prototypique" à "Très hautement prototypique". Pour chaque symptôme, cochez la case correspondant à votre appréciation de leur prototypicalité.

Un prototype correspond aux caractéristiques les plus habituelles et les plus fréquentes par rapport à une catégorie donnée.

Exemple : Si je vous demande la représentation que vous avez du mot "Oiseau", vous imaginerez plus facilement un moineau plutôt qu’une autruche."

Lien vers le questionnaire



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.