Le web devient plus accessible pour les personnes porteuses d’un handicap

Le web devient plus accessible pour les personnes porteuses d'un handicap

Le Parlement Européen a approuvé la nouvelle directive sur l’accessibilité du web et des applications mobiles aux personnes atteintes d’un handicap.

Après le Traité de Marrakech, que la Belgique a choisi de ne pas ratifier, le pays fait un pas en avant pour les personnes malvoyantes ou déficientes visuelles. Le Parlement Européen a approuvé la nouvelle directive sur l’accessibilité du web et des applications mobiles. Pour la European Blind Union, dont fait partie la Ligue Braille, c’est une victoire.

Quel objectif ?

La directive stipule que toutes les communications gouvernementales, ainsi que les publications électroniques et publiques devront désormais être accessibles pour les personnes porteuses d’un handicap. Avec la technologie, de plus en plus de personnes, malvoyantes et déficientes visuelles y compris, utilisent leurs smartphones et tablettes.

Un pas vers l’inclusion

Si la Belgique n’est pas le meilleur pays en matière d’inclusion des personnes porteuses d’un handicap, cette directive fait cependant un pas dans le bon sens. En effet, il est parfois très complexe pour les personnes malvoyantes ou déficientes visuelles de trouver certaines informations sur internet. Cette directive garantit un accès égal à l’information, ainsi qu’aux services.

Quid du futur ?

Les différents états membres évalueront régulièrement la directive. Les émissions télévisées publiques ou le streaming audio en direct ne sont pas repris dans le projet de loi, même si la European Blind Union espère que ces dernières y seront inclues très prochainement.

Lien vers le Communiqué de la Eureopean Blind Union : ici

Plus d’informations : info@braille.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.