Les aides-soignants privés de visa de travail

Les aides-soignants privés de visa de travail

Désormais, les aides-soignants ne peuvent plus obtenir le visa requis pour exercer dans les MR/MRS et les hôpitaux. En cause, la période de transition prévue pour le transfert des compétences aux Communautés, qui ne prendront le relais qu’en 2016.

Le temps de mettre en place le transfert des compétences du fédéral aux Communautés, c’est toute une profession du secteur médical qui est laissée pour compte : les aides-soignants diplômés de septembre 2014 se trouvent dans l’incapacité d’exercer leur métier, faute d’une institution compétente à l’octroi du fameux visa. Catherine Fonck (cdH) exhorte le Fédéral et les Communautés à pourvoir une solution d’urgence.

Le visa mis en attente jusque 2016

Au moment de l’entrée en vigueur de la 6e réforme de l’Etat le 1er juillet, les politiques ont probablement manqué d’anticiper bon nombre de problèmes pratiques. Pour exercer dans les hôpitaux et les MR/MRS, les aides-soignants diplômés doivent s’enregistrer auprès de l’Etat qui leur délivre alors un visa. Or, la législation a prévu une période de transition avant que les Communautés ne soient tenues de reprendre les compétences du fédéral. En effet, les Communautés ne reprendront les fonctions, anciennement du SPF Santé Publique, qu’à partir de 2016. En attendant, des milliers d’aides-soignants sont laissés sur le carreau.

Le Fédéral et les Communautés se renvoient les responsabilités

A chaque nouveau cru d’aides-soignants fraichement diplômés, en juin et en septembre, l’administration fédérale devait faire face à un afflux massif de dossiers. L’enregistrement des professionnels et l’octroi du visa désormais laissés en suspend, le retard accumulé serait particulièrement catastrophique. Dans les colonnes de La Libre, la ministre fédérale de la Santé Maggie de Block (Open Vld) assume un retard critique mais se veut rassurante, témoignant d’une concertation active entre les administrations fédérale et communautaires pour trouver des solutions. Pas suffisant pour Catherine Fonck (cdH), députée et cheffe de groupe cdH à la Chambre, qui dénonce dans un communiqué de presse ce lundi le "jeu de ping-pong" entre le Fédéral et les Communautés. A force de se renvoyer les responsabilités, leur manque d’initiative coûte cher à la profession, toujours en pénurie.

Pénurie de métier et précarité

Le secteur, qui souffre déjà de pénurie, ne pourra pourtant pas accueillir les nouveaux diplômés jusqu’à nouvel ordre. Les aides-soignants concernés seraient de fait particulièrement sollicités par des offres d’embauche concrètes, qu’ils sont contraints de refuser. Une situation injuste de précarité pour les aides-soignants, stoppés net dans leur vocation ou dans leur parcours de reconversion professionnelle.



Commentaires - 18 messages
  • Nous nous sommes quelque peu sentis mis hors circuit ,en tant qu'aides -soignants fraichement diplômés.Le gouvernement fédéral aurait dû anticiper de tels désagréments qui pénaliseraient des centaines parmi nous qui ne demanderaient qu ' à mettre en pratiques nos compétences acquises dans le domaine.
    Nous sommes dans une sorte " de bouc émissaire" entre les politiques souvent décalés des réalités des citoyens de classe moyenne. Le chômage gangrène les différents âges et tout ce qui s'y rattache. On se demande souvent si l'état jette de l'argent par les fenêtres pendant que les familles précarisées se cherchent et végètent pour survivre , et de l'autre côté l'état qui fait la chasse aux chômeurs et continue de grossir les rangs. La prochaine déclaration qui sait peut être le fameux "numerus clausus". Nous éperons que ces deux années d'études ne seraient pas vaines ,car ils s'agit bien de projets pour les quels nous nous investis.

    farouchhes lundi 16 mars 2015 23:54
  • Dans trois jours, je passe devant le jury pour l'obtention de mon diplôme d'aide-soignante. Deux ans d'étude, pour au final ne pas recevoir notre VISA. Et la ministre " Maggie de Block (Open Vld) assume un retard critique mais se veut rassurante". Rassurante ??? De quoi, doit-on être rassuré, ... que nous pourrons pas exercer en MR ET MRS, secteur que je me destinais, jusqu'à ce qu'elle lève cette mesure... peut-être en 2016. Alors, quoi... devrais-je faire quoi en attendant... être au chômage, et être pénalisée car, je trouverai pas d'emploi !? Je trouve cela injuste, ... Honte à vous Madame De Block après tout, vous ne manquerez jamais de boulot, vous ... pfff

    CatherineDave mardi 17 mars 2015 20:22
  • Cela montre encore que la politque en Belgique, c'est du n'importe quoi !!! Lors d'un transfert de compétence, il faut définir un "phasing ou" et un "phasing in". C'est pourtant pas compliqué: phasing out du fédéral au 31.12.2015 et phasing in du communautaire au 02.01.2016.... pfff En plus notre pays est en pénurie d'aides-soignantes !!!

    simao20 mercredi 18 mars 2015 16:53
  • vive le premier!!!!!!! mais qu attend on pour foutre en l'air ce gouvernement qui n'arrête pas de reprendre les acquis du passé. Et de mettre une pagaille incroyable dans tous les secteurs.
    Est ce lui qui gouverne réellement ????? ou un autre ????

    lolo2405 mercredi 18 mars 2015 19:49
  • Pas de visa avant 2016? J'ai bien lu? En attendant, dans un mois je me retrouve sans revenus, avec mon mari en invalidité suite à ses nombreux soucis de santé puisque pour l'onem, malgré que depuis la fin de mon ptp en juin 2012 je ne suis pas restée sans rien faire vu que j'ai repris une formation puis des études pour avoir ce fameux diplôme d'aide-soignante, c'est comme si j'étais restée chez moi à me tourner les pouces... Merci de mettre les gens qui veulent vraiment travailler dans l'embarras, dans un métier à vocation et pour lequel la demande est conséquente! 9 emplois me sont passés sous le nez depuis novembre à cause de ce fameux visa... Quelle honte de nous laisser comme ça, Un transfert de compétences qui prend plus d'un an, ya bien qu'en Belgique qu'on voit ça.

    Evelynev34 jeudi 19 mars 2015 08:27
  • et bien depuis que cela est passé autrement en belgique, gouvernement et bien la belgique est vraiment mal foutue dans leur loi qui ponde sans réfléchir...
    il a des milliers personnes qui sont sur la mutuelle pour cause d'alcoolisme il foutre rien pour guérir, mais la mutuelle paye.. et ceux qui foute rien ... et toi tu fais des formations, tu es laissé comme une merde sur le carreau, bonjour la belgique.

    natheclair jeudi 19 mars 2015 09:10
  • J'ai deux de mes enfants qui sont dans le cas. Par contre on leur demande de chercher du travail envoyer des CV etc. Ils se présentent à l'ONEM, FOREM etc. Quand allez vous faire votre métier correctement ? Si je travaillais ainsi, il y a bien longtemps que je serai mise à la porte pffff. Courage on attend pfffffffffffff.

    Cathges jeudi 19 mars 2015 15:15
  • je suis aide soignante.ce problème date de depuis l'année dernière(2013) quand j'ai terminé mes étude en aide soignant,je n'ai pas eu facile à trouver du travaille à cause de ce fameux visa.alors que il ya de cela 10 la formation se faisait en deux semaines ou 6 mois et d'autres le faisaient sans diplôme .aujourd'hui c'est plus qu'un doctorat et pour après rester au quartier 1 ans attendre le visa.à la fin de ma formation ,je suis allée plusieurs fois demander mon visa et il fallait attendre à la maison c'est vraiment dégoûtant tout ça.un pays comme la belgique?et il ya pénurie tous les jours dans les MRS. je suis désolée

    josis jeudi 19 mars 2015 15:22
  • Il y a quelques années ,quand la loi est passée pour le visa,je travaillais en mrs la directrice nous a annoncé qu'on ne pouvaient plus exercer ,les syndicats s'en sont mêlés nous avons obtenus un visa provisoire.ne vous laissez pas faire !!!!!!

    Vdhlou vendredi 20 mars 2015 15:20
  • l'aide soignant c'est l'hopital , l'hopital c'est l'aide soignant le role de l'aide soignant trestres respecté mieu que l'infirmier a cause de ses services devant soi le malade soi devant les acconpagnants

    hacene samedi 21 mars 2015 09:09
  • J'ai envoyé un mail au spf santé publique: délai d'attente pour résorber le retard: +/- 4 mois. En attendant, avec l'accusé de réception reçu quand le dossier a été rentré, on est autorisés à travailler. Sauf que dans les annonces, il est noté "visa définitif exigé". Àa ne fait donc pas avancer mon affaire... Il y a juste à espérer qu'un employeur va accepter ce document, sachant qu'après une 1ère année infirmière hospitalière, j'ai d'office droit au visa. Si je peux vous donner un conseil: dans vos CV, précisez que vous êtes en attente du visa, mettez en pièce jointe le fameux document "accusé de réception" qui vous autorise à travailler, et mettez aussi une copie de votre diplôme vous donnant droit au visa. Et je croise les doigts pour nous tous/toutes.

    Evelynev34 mercredi 25 mars 2015 14:32
  • "transfert de compétences" ou "transfert d'incompétences" ? Voilà la question me semble-t-il. Ce type de dossier devrait se traiter en "affaires courantes", c'est à dire qu'un cellule ad hoc devrait être désignée par arrêté royal pour délivrer ce fameux visa jusqu'à ce que les Communautés soient "compétentes" pour le faire. Vous ne trouvez pas ?

    Chantalcl jeudi 2 avril 2015 21:10
  • J'ai reçu (ainsi qu'une amie ayant rentré les documents en octobre comme moi) mon visa aujourd'hui.

    Evelynev34 mardi 14 avril 2015 14:26
  • Je viens de terminer deux ans d'études.
    J'ai introduit ma demande électroniquement au SPF santé.
    On nous délivre un accusé de réception que je joins à chaque annonce à laquelle je postule.
    J'espère pouvoir avoir accès à la profession.
    J'ai eu une carrière et j'ai décidé de me reconvertir car il n'y avait plus de contrats fixes.
    Doit-on s'attendre moi comme ma fille de 4 ans (qui n'a rien demandé) à ne plus pouvoir vivre et surtout de manger car en plus de cela,je perds mes revenus fin août alors que j'ai suivi de nouvelles études et ne suis pas restée à glander ???
    Là je me demande où va vraiment le monde....vers la décadence

    cLou jeudi 16 juillet 2015 09:25
  • bonjour je voudrai savoir a quoi ressemble un visa car j'ai fait la demande en juin et la j'ai reçu une lettre comme quoi j 'était enregistrer en tant qu as mais je n'est pas de numéro juste deux feuilles une avec des lois et l'autre comme quoi je suis enregistrer merci de votre aide

    lilouse2020 mardi 22 septembre 2015 10:56
  • Je viens de réussir ma formation d'un peu plus de 2 ans j'ai tout de suite envoyé ma demande de visa une formation de nos jours est un luxe mes proches et moi même avons du sacrifié de beaucoup trop de choses j'osais rêver à meilleurs pour les miens mais hélas ce n'est pas encore près d'arriver

    gakexou dimanche 27 décembre 2015 16:24
  • J'ai fait une demande de visa en 2009 malgré mon diplôme et un travail comme aide soignant, je l'ai reçu en 2012 quand Jai téléphoné à la SPF santé pour leur dire que j'étais licencié on m'a remis le visa provisoire 1mois après mais trop tard l'employeur si je voulais gardé mon emploi, fallait le définitif dans ce métier on préfère garder des gens incompétents

    Tiesto lundi 11 avril 2016 18:03
  • Et bien moi voilà 9 ans que je suis diplômée,.mais ne trouvant pas de boulot à temps plein auprès d'un home,j'ai accepté les domiciles. Maintenant,je reçois courrier de la région wallonne pour obtenir mon visa définitif mais je ne trouve pas de formation pour 120h complémentaires. Bien triste la Belgique......Je voudrais cette formation en cours du soir même le samedi parce que mon employeur actuel ne veut pas m'octroyer de crédit d'heures....C'est la galère!

    pipicacalolo mardi 3 mai 2016 20:15

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.