Les Cliniques universitaires Saint-Luc recrutent aussi des non-soignants !

Les Cliniques universitaires Saint-Luc recrutent aussi des non-soignants !

L’hôpital Saint-Luc, mine d’or de l’emploi ? A l’affût de nouveaux talents dans des secteurs variés, les Cliniques universitaires recrutent. Et elles font fureur !

En 2014, Les cliniques universitaires Saint Luc ont décroché la médaille de bronze de l’employeur de l’année. Fortes de la qualité professionnelle qu’elles ont à offrir, elles sont un employeur rêvé pour les acteurs du secteur non-marchand. En plus, les profils recherchés sont variés : sur un effectif de 5 400 personnes, la moitié se compose de paramédicaux, mais aussi de personnel administratif et logistique.

Les Cliniques Saint-Luc ont d’incroyables talents

Elles sont un employeur privé incontournable du non-marchand. Les Cliniques Saint-Luc, en plus de recruter auprès de nombreux métiers, sont en constant renouvellement. Outre les médecins et infirmiers, les cliniques assurent rechercher les mêmes profils qu’une entreprise classique ! " Cela va de l’emploi moins qualifié, de terrain, à celui exigeant une grande expertise. Nous recherchons très souvent des personnes pour exercer tous les métiers de l’horeca, des chefs de projet pour faire partie du département technique, des comptables, des responsables financiers ou administratifs…", explique le responsable de la communication, Thomas de Nayer, pour Le Soir.

Expertise et qualité professionnelle

Pas tellement étonnant, quand on considère la structure que sont les Cliniques Saint-Luc. Par la diversité des profils et de professions qui y cohabitent, l’établissement fait fureur auprès des professionnels du non-marchand. En outre, en plus d’être une référence de l’excellence belge dans différentes spécialités médicales, Saint-Luc offre une qualité professionnelle très prisée à ses employés. "Nos employés ont la possibilité d’y réaliser l’ensemble de leur carrière, car nous favorisons la mobilité interne, qu’elle soit verticale ou horizontale. Nous offrons par ailleurs une certaine qualité de vie, avec la chance de pouvoir concilier vie professionnelle et vie personnelle", argumente Thomas de Nayer

L’établissement reste toujours à l’affût de nouveaux talents, et les nombreuses candidatures sont analysées tout au long de l’année. Résultat, en 2014, 200 nouveaux contrats ont été signés pour des postes non médicaux.



Commentaires - 2 messages
  • Bonjour je suis a la recherche d'un travail en tant que technicienne de surface au sein de votre hopital. Souriante, dynamique, ponctuelle j'aimerai ?largir mes competences. Je suis à votre entière disposition. En attente d'une reponse de votre part. Veuillez agreer Madame, Monsieur, mes salutations distinguees.

    Mimiabdou samedi 30 mai 2015 11:22
  • BJR c est Giovanna franzese encodeuse vendeuse et sans employe je me dirige vers vous pour le secteur de l horeca ou nettoyage sans expérience ou presque puisque ici c étais le doudou ( Mons)et la directrice ma mis au bar durant la journée( le vendredi) dans son école ou c étais la fête j ai un contrat avec elle d ALE 2h semaine garderie dans son école maternelle pour le nettoyage j ai un CESI et des stages comme aide soignante ( que je n ai pas terminée ) sans regret si je pouvais rejoindre votre hôpital se serais avec grand plaisir il existe aussi le plan formation insertion une façon progressive de découvrir une société qui recrute en vous formant pour le job bien a vous Giovanna franzese

    Zéborah vendredi 5 juin 2015 11:14

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.