Les demandes d’intervention auprès de l’AWIPH ont doublé

Les demandes d'intervention auprès de l'AWIPH ont doublé

27.000 personnes ont introduit une demande d’intervention par l’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées (AWIPH) en 2013. Elles étaient 18.500 en 2007.

L’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées a publié son rapport d’activité pour 2013. Avec plus de 40.000 demandes d’intervention introduites par quelque 27.000 personnes, l’AWIPH est confrontée à une augmentation significative des demandeurs dans tous ses secteurs d’activités. En tout, ce sont plus de 47.000 personnes (plus de 45 000 en 2012) qui ont bénéficié sur l’année d’une intervention de l’AWIPH.

L’AWIPH doit également répondre à une croissance importante des interventions en matière d’aide matérielle, des primes à l’emploi, à un vieillissement de ses bénéficiaires et aux attentes légitimes des plus jeunes.

Multiples causes

Les causes de cette augmentation sont multiples : progrès de la médecine qui augmentent l’espérance de vie, augmentation de l’éventail d’aides offertes par l’AWIPH (projets pilotes, budget d’assistance personnelle…), meilleure connaissance de l’AWIPH et de ses aides par le public, recours accrus aux aides techniques et grand développement de celles-ci…Ces augmentations sont aussi le reflet des besoins et souhaits des personnes en matière d’autonomie et de valorisation sociale.

Les dépenses de l’AWIPH, de l’ordre de 670 millions d’euros, sont consacrées à 95% au financement de services pour personnes en situation de handicap, à l’aide en milieu de vie et aux aides pour la formation et l’emploi. Les 5% restant couvrent les dépenses de fonctionnement.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.