Les employeurs sont-ils aptes à se confronter au handicap ?

Les employeurs sont-ils aptes à se confronter au handicap ?

Un test destiné aux employeurs pour évaluer leurs capacités à engager des personnes porteuses d’un handicap mental vient d’être mis en ligne dans le cadre du projet ID@Work.

Les initiatives en matière d’inclusion professionnelle des personnes handicapées s’insèrent discrètement en Belgique. Plusieurs "jobdatings", à Charleroi ou Bruxelles, ont récemment permis de mettre des personnes handicapées en contact avec des employeurs. Dans la même lignée, le projet ID@Work s’est mis au service des personnes atteintes d’un handicap mental depuis 1 an déjà. À l’initiative de l’Antwerp Management School, en collaboration avec la HEC Liège, ID@Work évolue et propose aux employeurs, via un test en ligne, de se confronter à leur capacité d’engager une personne handicapée mentale.

Objectif de l’initiative

Le but premier du projet ID@Work en lançant ce test est de conscientiser les employeurs aux compétences non-négligeables des personnes porteuses d’un handicap mental. Elles seraient, pour certaines tâches spécifiques et bien définies, plus efficaces et dotées de performances supérieures aux travailleurs non handicapés. De plus, inclure professionnellement ces personnes permettra à l’entreprise de créer une nouvelle dynamique et du changement au sein du personnel. Le fait de s’engager socialement valorisera également son image en interne et en externe.

Le test

Le test débute par une évaluation de l’expérience et de la connaissance de l’employeur en matière d’emploi d’un travailleur avec un handicap mental. Selon les réponses introduites, de petites fenêtres "pop-up" apparaissent sur la page pour informer l’employeur sur les notions qu’il semble ignorer. Le questionnaire continue sur les attentes nourries par l’organisation par rapport au travail d’une personne porteuse d’un handicap mental. Sont-elles orientées vers la rentabilité et les résultats ou plutôt vers l’effet positif qu’une telle embauche aura sur la culture et l’image de l’entreprise ? Enfin, la dernière partie sonde l’embaucheur sur les dispositifs d’accompagnement et d’accueil qu’il serait prêt à mettre en place pour le travailleur handicapé.

Inclusion professionnelle

Si l’employeur se rend compte, après avoir fait le test, qu’il est apte et prêt à engager une personne porteuse d’un handicap mental, il devra suivre une série de conseils pour réussir au mieux l’inclusion professionnelle. ID@Work propose un mode d’emploi aux patrons d’entreprises et aux supérieurs hiérarchiques directs du futur travailleur handicapé. Voici quelques-unes des recommandations proposées : faire un choix en connaissance de cause, prévoir une période d’essai, se faire aider par des experts, préparer l’organisation, adapter la communication...

Employeurs ? N’hésitez pas à faire le test proposé par ID@Work.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.