Les infirmiers peuvent dorénavant administrer les vaccins

Les infirmiers peuvent dorénavant administrer les vaccins

Dès le 9 avril, les infirmiers pourront administrer des vaccins sans que ne soit requise la présence du médecin.

Les médecins ne seront plus les seuls à pouvoir administrer les vaccins. La pratique relève désormais également des infirmiers. La ministre de la Santé publique, Maggie De Block a, dans ce sens, fait approuver un arrêté royal en vigueur à partir du 9 avril 2016. Une condition qui s’impose par contre à l’infirmier : le respect de la prescription médicale.

La prescription médicale, toujours de mise

La ministre est formelle : les praticiens de l’art infirmier ne pourront pas prendre de décisions quant au vaccin même, puisque celui-ci reste sous la prescription d’un médecin. Selon De Block, "cette nouvelle mesure aide les médecins car les infirmiers savent comment procéder et quels médecins contacter en cas de complications".

Divers secteurs impactés

A long terme, la ministre espère que "cette modification influencera de manière positive le nombre de citoyens se faisant vacciner". Pour l’heure, le changement impactera divers secteurs, dont celui des services publics de prévention et de soins à domicile. L’administration des vaccins aux consultations de l’O.N.E sera notamment plus rapide. Les infirmiers actifs dans les soins à domicile seront pour leur part autorisés à injecter les vaccins contre la grippe.



Commentaires - 2 messages
  • j'ai travaillé pendant quasi 20 ans pour un service salarié de soins à domicile. Jusque fin des années 90, les infirmières faisaient les vaccins sans aucun souci. et puis un jour les médecins ont estimé que c'était risqué et on a enlevé cet acte aux infirmières (c'est une injection intra musculaire)... Evidemment, quand un médecin fait le vaccin, il y a très souvent 2 visites facturées (1 pour la prescription et une pour l'injection). Maintenant que les médecins se sentent surchargés on fait marche arrière... Le risque zéro n'existe pas, mais combien de réactions aux vaccins par rapport aux nombre de vaccins injectés?Quant à la prescription, en tous cas à domicile, les infirmières doivent avoir une prescription pour tous les actes qu'elles posent (hormis la toilette) sinon l'INAMI ne rembourse pas...

    mag2016 vendredi 1er avril 2016 20:23
  • Nous avons toujours pu effectuer les vaccins mais les médecins devaient être physiquement présent.
    Maintenant, il s'agit toujours d'un acte C Mais le médecin n'est plus obligatoirement présent.
    Votre article est ambigu et présente des lacunes
    Collègues revenez à la liste d'actes ! et aux sites professionnels

    bof samedi 30 avril 2016 18:21

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.