Liège : inscriptions suspendues pour les futurs élèves infirmier(ère)s

Liège : inscriptions suspendues pour les futurs élèves infirmier(ère)s

Le directeur de la Haute Ecole Libre Mosane (HELMo) Sainte-Julienne a décidé de suspendre les inscriptions pour les futur(e)s infirmier(ère)s. Le problème ? Il n’y aura pas assez de place dans la région pour accueillir les futurs étudiants stagiaires.

La décision est plutôt inhabituelle, surtout lorsque l’on sait que le métier d’infirmier fait partie des métiers en pénurie en Belgique. Le directeur de la Haute Ecole Libre Mosane (HELMo) Sainte-Julienne (Province de Liège) en soins infirmiers à décidé lundi dernier de suspendre les inscriptions pour la rentrée, estimant que les élèves n’auraient pas tous une place en stage.

Les études d’infirmier ont la cote

Le directeur de l’école a enregistré 380 inscriptions en 1ère année pour la rentrée, soit 50 de plus que l’année passée. Sans compter les 150 élèves sur liste d’attente. D’après le directeur Alexandre Lodez, il n’y aura pas assez de structures médicales et hôpitaux dans la région pour satisfaire la formation de tous ces élèves.

Une situation délicate

Alexandre Lodez demande une vingtaine de places supplémentaires dans les structures médicales sur la Province de Liège. Cela permettrait d’offrir un stage à une centaine d’étudiants. Celui-ci en appelle également au politique.

La situation est délicate, comme l’explique le directeur à différents médias. En effet, il ne peut légalement ni refuser des étudiants, ni former des étudiants dans des conditions pareilles.

Le passage de la formation en soins infirmiers passant de 3 à 4 ans à partir de la rentrée 2016 ainsi que les normes imposées par l’Europe d’ici la fin de l’année ne risquent pas d’arranger les choses.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.