Logopède, kinésithérapeute, ergothérapeute, que pouvez-vous espérer comme rémunération ?

Logopède, kinésithérapeute, ergothérapeute, que pouvez-vous espérer comme rémunération ?

Nombreuses sont les professions du secteur social. Les logopèdes, kinésithérapeutes ou ergothérapeutes sont présents dans un certain nombre d’associations ou entreprises à profit social. Ils exercent aussi en tant qu’indépendant. Aperçu des rémunérations de cette profession.

Pour de nombreuses professions comme les logopèdes, kinés ou ergothérapeutes, il est possible d’opter pour une carrière de salarié ou d’exercer l’activité pour son propre compte. Quelle rémunération pouvez-vous obtenir et dans quel secteur ?

Dans le secteur hospitalier et dans les centres de revalidation

Le secteur des hôpitaux est, dans le milieu social, le lieu au sein duquel la rémunération est la plus élevée. Le grade 1.55-1.61-1.77 sera ainsi accordé aux logopèdes, kinésithérapeutes et ergothérapeutes.

La rémunération liée à cette échelle va de 2.228,63 € bruts/mois (à temps plein – montant actualisé au 01/08/2014), sans ancienneté à 3.926,39 € bruts/mois lorsqu’une expérience de 27 années est acquise ou reconnue. Le salaire brut évolue de manière automatique tous les 2 ans.

Par ailleurs, une allocation de foyer ou de résidence est accordée compte tenu de la situation familiale du travailleur.

Dans les maisons de repos (et de soins)

Les salaires octroyés par les maisons de repos sont quasiment alignés sur les barèmes des hôpitaux, à quelques détails près.

En dehors de ces grands secteurs, relevant de la compétence d’Etat fédéral, il y a d’autres secteurs sociaux qui eux relèvent de la compétence des communautés et/ou des régions. Les rémunérations y sont moins élevées, tout en restant dans une large mesure relativement proche de celles appliquées au niveau fédéral.

Dans les plannings familiaux, les centres de service social, les centres de santé mentale, les centres de coordination de soins et services à domicile

Au sein de ces services, le logopède, le kinésithérapeute ou l’ergothérapeute se verra accorder une rémunération établie sur base d’une échelle de rémunération démarrant à 2.206,56 € bruts mensuels en début de carrière et évoluant tous les 2 ans pour atteindre 3.887,52 € au terme de 23 années d’ancienneté.

Par ailleurs, la plupart de ces secteurs bénéficient de compléments de salaire en cas de prestations « inconfortables », soit de soirée, de nuit, de week-ends ou de jours fériés.

Il est utile, également, de savoir que ces rémunérations sont indexées de 2 % à chaque indexation des traitements des agents de l’Etat. Cette indexation survient cependant avec un ou 2 mois de décalage.

Et en tant qu’indépendant ?

En tant qu’indépendant, c’est en principe vous qui fixez votre tarif horaire, sauf si vous êtes conventionnés par l’INAMI. La plupart des indépendants dans ces professions en début de carrière sont rémunérés entre 25 et 40 €/heure de consultation. Ce montant n’est pas le « net en poche » obtenu ! En effet, il y a lieu d’en déduire les cotisations sociales, impôts et autres charges qui en incombent.

Anne Mauhin

www.legalpme.be

Lire notre dossier complet S’enrichir dans le secteur social : mythe ou réalité ?
- Psychologues, que pouvez-vous espérer comme salaire ?
- Éducateurs, combien êtes-vous payé ?
- Infirmier(e), métier « en pénurie », à quel salaire pouvez-vous prétendre ?
- Assistant(e) social(e), comment êtes-vous payé dans le secteur social ?



Commentaires - 1 message
  • Bonjour,

    Je n'ai pratiquement jamais reçu d'allocation de foyer ou de résidence, à partir d'un certain montant de rémunération.
    Et pourtant, j'avais cinq enfants.
    Le seul avantage ? c'est que même à la retraite, je paye
    toujours l'impôt en Belgique.
    Cordialement.

    Herina jeudi 4 juin 2015 09:19

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.