Métier à la Une : secrétaire médicale

Métier à la Une: secrétaire médicale

C’est souvent la première interlocutrice entre le corps médical et le patient. De la prise de rendez-vous à la gestion de planning, en quoi consiste le métier de secrétaire médicale ?

Au bout du fil ou derrière le bureau d’accueil des patients, la secrétaire médicale constitue une véritable interface entre les patients et les différentes fonctions psycho-médicales. C’est en quelque sorte l’interlocutrice privilégiée des médecins, psychologues, de l’équipe soignante et des directions fonctionnelles de la structure dans laquelle elle travaille. Ce métier s’exerce tant dans les cliniques, les hôpitaux et centres médico-sociaux, que dans les cabinets privés ou maisons de repos.

Un travail varié

Les tâches à accomplir dans une journée-type de secrétaire médicale sont relativement variées : depuis l’accueil et l’orientation des patients dans l’établissement, jusqu’à la prise de rendez-vous et la gestion du planning du professionnel pour lequel elle preste. Classements et archivages des documents, réception et envoi de courrier, compte-rendus de réunions, font également partie du travail quotidien. Les compétences classiques du secrétariat sont requises, de même que des connaissances médicales, parfois même assez spécifiques, selon le milieu où l’on exerce.

Plusieurs types de formations

Des compétences qui peuvent être acquises dans le cadre de formations prodiguées dans des écoles spécialisées. Le curus, dont la longueur varie selon les établissements et selon le niveau de formation préalable (quelques mois à 2 ans), comprend généralement des cours d’anatomie, de physiologie, de terminologie médicale, qui permettent d’assimiler les termes techniques qui seront employés dans le cadre professionnel et de comprendre le milieu dans lequel cette professionnelle évolue. Plusieurs écoles proposent également leurs cours à distance et des formations sont également organisées au travers du Forem, pour les demandeurs d’emplois.

Compétences multi-tâches

L’on s’en doute, la secrétaire médicale se doit d’être discrète et de respecter la confidentialité des dossiers des patients. Le sens de l’organisation, de la planification et des priorités est également requis, de même que celui des relations humaines et de la communication. Au niveau des compétences techniques, ce professionnel doit maîtriser les outils bureautiques, être capable d’apprendre de nouveaux logiciels spécifiques au milieu dans lequel il travaille et posséder des connaissances linguistiques en fonction du lieu des prestations.

Sandra Evrard



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.