Namur : nouveaux logements sociaux publics-privés

Namur : nouveaux logements sociaux publics-privés

Dans le cadre de l’Engagement Logement initié par la ville de Namur, les premiers logements sociaux publics-privés ont été inaugurés à Saint-Servais. Datant de 2015, ce partenariat donne enfin au secteur des logements sociaux une nouvelle dynamique. D’autres logements de ce type sont également prévus à Erpent, Belgrade, Bouge ou encore Wépion.

En 2016, afin de pallier les problèmes du logement, plusieurs initiatives ont vu le jour. Il y notamment eu les deux nouveaux logements sociaux créés à Lasne et la zone à loyer majoré pour aider les Agences Immobilières Sociales à Bruxelles.

Un concept qui séduit

L’Engagement Logement permet aux promoteurs privés de confier une partie des logements qu’ils comptent créer aux Agences Immobilières Sociales (AIS) namuroises. L’objectif de ce partenariat est d’atteindre les 10 % de logements publics imposés dans chaque commune par la Région wallonne. Les premiers logements sociaux issus de ce partenariat ont été inaugurés à Saint-Servais lors de ce premier mois de 2017. Dans l’avenir, d’autres logements de ce type sont attendus. Aujourd’hui, 32 logements sont confirmés et 31 sont en voie de réalisation. Plus d’offres destinées aux locataires précarisés Ce concept offre beaucoup d’avantages, que ce soient aux promoteurs privés ou aux locataires. En déléguant la gestion de son bien à une AIS, il y a les soucis de la gestion en moins et la garantie d’avoir un revenu locatif mensuel. Cela a pour conséquence de donner en contrepartie aux locataires un loyer inférieur au prix du marché. De plus, dans sa gestion de la fixation du montant du loyer, l’AIS tient également compte des revenus du foyer et des allocations familiales.

Développer plus de mixité sociale

"En multipliant les collaborations, nous augmentons notre offre au profit des candidats locataires précarisés", explique Joël Schallenbergh, directeur de l’AIS de Namur, à la RTBF. "Un promoteur privé peut aussi proposer rapidement un grand nombre de logements à louer ; des logements neufs ou entièrement rénovés, avec une isolation performante. Un bon PEB (certificat de performance énergétique du bâtiment), c’est aussi moins de frais de chauffage pour le locataire. Par ailleurs, grâce à ce nouveau type de partenariat, nous allons pouvoir nous insérer dans des quartiers en création, avec l’assurance d’y développer plus de mixité sociale".

Les missions de L’AIS

Une agence immobilière sociale (AIS) a un rôle d’intermédiaire entre les propriétaires bailleurs et les locataires à la recherche d’un logement. L’AIS a pour but de favoriser la mise à disposition d’immeubles que ce soit du secteur public ou privé afin de répondre à la demande de logements de qualité. L’association introduit et réintroduit également des logements salubres dans le circuit locatif destinés aux ménages à revenus modestes. Tout au long de la location, une équipe accompagne chaque candidat locataire afin de donner une écoute personnalisée et adaptée. Cet équipe est composée, au minimum, d’un intervenant social et d’un agent technique. Actuellement, il existe 30 agences immobilières sociales en Wallonie.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.