Oubliez EFT et OISP, la Wallonie fait place au CISP !

Oubliez EFT et OISP, la Wallonie fait place au CISP !

Oubliez EFT et OISP, la région wallonne fait place au CISP ! Le nouveau décret du même nom inquiète. Néanmoins, il pourrait apporter un nouveau souffle au paysage de l’insertion socio-professionnelle.

Jusqu’au 31 mars 2016, les responsables d’Entreprises de Formation par le Travail et d’Organismes d’Insertion Socioprofessionnelle devaient rentrer leur dossier d’agrément sous la forme de CISP. Depuis l’introduction du décret relatif à l’ISP, le CISP est le Centre d’Insertion Socio-Professionnelle qui remplace les anciennes Entreprises de Formation par le Travail (EFT) et Organismes d’Insertion Socio-Professionnelle (OISP). Ces centres peuvent être des ASBL, CPAS ou associations de CPAS. Tous œuvrent à assurer la formation de stagiaires éloignés de l’emploi à travers la transmission des compétences générales et techniques et l’offre d’un accompagnement psychosocial.

L’Interfédé veut du concret

L’Interfédé qui regroupe cinq Fédérations (ACFI, AID, ALEAP, CAIPS, Lire et Ecrire Wallonie) pour favoriser l’accès à la formation et à l’emploi, craint que ce nouveau décret ne réponde pas aux objectifs de la Déclaration de Politique Régionale 2009-2014. Deux points ne semblent toujours pas rencontrés selon les fédérations : le volet financier et la lourdeur administrative. Si le budget dévolu est maintenu et même indexé, de nombreuses questions précises restent en suspens (montant du taux horaire par stagiaire, financement APE effectivement affecté aux missions CISP),...

Un peu d’espoir

Même si le décret amène son lot de mécontentement, les acteurs du secteur soulignent de nombreux points positifs : Le nouveau dispositif permet une meilleure harmonisation du public-cible. De plus, l’agrémentation des centres est dorénavant valable pour une durée de 6 ans. Des référentiels métiers permettant de clarifier les projets pédagogiques et objectifs de formation ont été imaginés pour avoir 3 filières (orientation, savoirs de base, formation professionnalisante), ce qui rendra les programmes plus clairs. Enfin, la modification de filières de formation et leur regroupement entre plusieurs centres seront également facilités.

L’ISP en quelques chiffres et évolution

L’ISP en Wallonie c’est :

- 152 opérateurs de formation agréés ;
- plus de 21.000 stagiaires par année ;
- 8 millions d’heures de formation dispensées par an.

Les domaines de formations sont variés : le bâtiment, la menuiserie, les métiers verts, le nettoyage, la couture, l’horeca, la bureautique, l’informatique, l’audiovisuel, l’animation socioculturelle, l’électromécanique, le français langue étrangère, l’orientation personnelle...



Commentaires - 1 message
  • Important pour le secteur

    Codef mardi 10 mai 2016 21:54

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.