Prix innovation sociale : votez maintenant !

Prix innovation sociale : votez maintenant !

L’Unipso vient de révéler les 20 candidats au prix de l’innovation sociale 2015. Une palette d’initiatives exemplaires, ambassadrices de la créativité et de la diversité du secteur à profit social.

L’Unipso appelle aux votes ! L’Union des entreprises à profit social non-marchand en Fédération Wallonie-Bruxelles, vient de dévoiler les 20 candidats au Prix innovation Sociale 2015. Celui-ci récompensera 3 lauréats, le 27 novembre prochain, lors d’une cérémonie organisée en présence du Ministre Maxime Prévot. Les votes sont ouverts jusqu’au 30 septembre et compteront pour 25% de la sélection finale.

Des projets hétéroclites

Parmi les 20 candidats, l’on compte Champs Libres avec son logiciel libre Chill, Lire et écrire Luxembourg, mais aussi Altérez-vous, Andage, l’A.S.P.H, le Centre scolaire Saint-Françoi d’Assise et Sainte-Thérèse, le CPAS de Chaumont-Gistoux, Cyréo, la FCSD, Foodwe, Isocelle, Jardin’âges, Jeunesse et santé, La Glaise, Lattitude Jeunes, Le Bien Vieillir, Le moulin de la Hunelle, Nos Oignons, Relogeas, Senoah : bref des projets dans des domaines très diversifiés, ce qui rendra certainement le votre difficile !

Réponse innovante à besoins fondamentaux

L’innovation sociale, selon l’Unipso, c’est « l’ensemble des initiatives innovantes et originales permettant d’apporter une réponse nouvelle aux besoins fondamentaux de la population, émergents ou insuffisamment satisfaits, en matière d’éducation, d’action sociale, de santé, de culture et d’emploi. Ces initiatives s’inscrivent sur un territoire et en collaboration avec les acteurs locaux (usagers, pouvoirs publics, entreprises, etc.) ». Il s’agit surtout d’apporter une réponse nouvelle aux besoins fondamentaux de la population, émergents ou insuffisamment satisfaits.

Susciter le changement

On le voit avec les projets proposés par les 20 finalistes, les innovations peuvent adopter des formes diverses : technologiques ou non, nouveau produit ou procédé et service innovant. Avec un fil rouge : ne pas perdre de vue l’objectif social prépondérant, tant dans l’activité, le processus que la finalité. L’Unipso affirme sans détours sa volonté "transformationniste" de susciter les changements de comportement nécessaires pour relever les grands défis sociétaux.

Un secteur pourvoyeur d’emplois

Bien entendu, il s’agit aussi d’un levier de développement territorial (création d’emplois, impact social, plus-value économique, etc.). L’Unipso représente plus de trente fédérations d’employeurs des secteurs public et privé. Ceux-ci représentent à eux seuls 19% de l’emploi wallon, soit 190 000 travailleurs répartis au sein de près de 9000 établissements.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.