Psychologue clinicien : l'avis du CSS

Psychologue clinicien : l'avis du CSS

Le Conseil Supérieur de la Santé vient de publier un avis relatif à la définition du psychologue actif dans le système des soins de santé. Petite mise au point.

La psychologie clinique des soins de santé se définit comme « le développement et l’application autonomes de théories, méthodes et techniques issues de la psychologie scientifique dans la promotion de la santé, le dépistage, le diagnostic psychologique et l’évaluation des problèmes de santé, ainsi que dans la prévention de ceux-ci et les interventions chez les personnes concernées », d’après le Conseil Supérieur de la Santé (CSS). Pourquoi revenir sur cette définition ? Il s’agit en fait d’un avis qui vient d’être promulgué par le CSS, l’organe d’avis scientifique du SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement.

Définition la plus appropriée

Dans cet avis récent, le CSS s’est en effet penché sur la définition, le domaine d’activités et le profil de compétences du psychologue clinicien en Belgique. Celle-ci se fonde sur la littérature scientifique, des publications d’organisations professionnelles internationales représentatives et des discussions avec des représentants de disciplines psychologiques et connexes, des établissements universitaires et de soins de santé mentale. Alors que la profession de psychologue a fait l’objet de changements ces derniers mois, le titre professionnel de « psychologue clinicien des soins de santé » est considéré comme le plus approprié pour désigner les activités professionnelles de psychologues actifs dans le système des soins de santé.

Formation adéquate

La formation requise pour atteindre le niveau de compétence nécessaire pour exercer la profession de manière autonome comprend au minimum un diplôme de master dans le domaine de la psychologie clinique des soins de santé complété d’un stage supervisé d’au moins un an. Ces activités peuvent être exercées dans le vaste domaine des soins de santé et peuvent se concentrer sur l’éducation à la santé et la promotion de la santé, la prévention et le traitement des problèmes de santé, la réadaptation et les interventions de crise.

Profil de compétences

Le CSS a également mis au point un profil de compétences pour le psychologue clinicien des soins de santé, et ce, au niveau que requiert une pratique clinique autonome. Ce modèle se fonde sur le « Competency Cube » américain et englobe des compétences fondamentales et fonctionnelles. Le professionnalisme, les compétences relationnelles et les compétences scientifiques sont considérés comme les compétences fondamentales dont doit disposer un psychologue clinicien des soins de santé. Les compétences fonctionnelles comportent quant à elles des caractéristiques en matière d’évaluation et d’intervention psychologique, basées sur de l’évidence scientifique, ainsi que des compétences éducatives et systémiques. Ces compétences sont opérationnalisées et décrites sous la forme d’indicateurs de comportement, dans le but de valoriser ce profil dans le cadre de l’éducation et de la formation, de l’évaluation et du contrôle de la qualité des soins et de la politique de santé publique.

Lien vers l’avis complet : http://www.health.belgium.be/internet2Prd/groups/public/@public/@shc/documents/ie2divers/19104542.pdf



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.