Psychologue du travail, soutien de santé mentale en entreprise

Psychologue du travail, soutien de santé mentale en entreprise

Alors que la prévention contre le burn-out se formalise en entreprise, Le psychologue du travail est l’un des acteurs principaux pour le bien-être mental en milieu professionnel.


- Psychologue : le guide pratique du métier

- Formation et spécialisation des psychologues

La nouvelle réglementation de prévention contre le burn-out stipule que chaque entreprise doit désormais se constituer d’un service santé. Acteur incontournable des soins de santé mentale, psychologue du travail est plus que jamais un métier d’avenir.

Le psychologue du travail pilier de cohésion

Le rôle du psychologue du travail ou psychologue des organisations consiste à harmoniser les rapports des travailleurs entre eux sur leur lieu de travail. Il accompagne les services de gestion du personnel en analysant les activités de chaque secteur pour en définir une organisation optimale, en termes de satisfaction des travailleurs et productivité de l’entreprise. De fait, il assume un rôle très important auprès de l’organisation globale de l’entreprise, dont il doit bien connaître les valeurs, et surtout y adhérer. Il n’est pas rare que le psychologue accompagne le directeur des Ressources Humaines pour sélectionner un candidat à l’embauche, ou pour définir un plan de carrière adapté aux aspirations et à la personnalité d’un employé.

Augmenter la satisfaction et la productivité au travail

En ce qui concerne les employés, le psychologue du travail est avant tout présent pour s’assurer que chacun est satisfait de son poste et se plaît dans son environnement de travail. Il peut intervenir comme médiateur entre l’employé et la direction si celui-ci souhaite se réorienter au sein de l’entreprise. En outre, le psychologue de travail peut organiser des séances d’échanges réservées aux employés, comme les séminaires de motivation. C’est en favorisant l’esprit d’équipe et de réussite au cas par cas qu’il arrive à stimuler la productivité des travailleurs. Il s’intéresse particulièrement aux relations entre l’individu et l’organisation de son travail, de ses tâches. La psychologie du travail, point essentiel de la prévention contre le burn-out, touche donc à des problématiques variées auprès de l’employé :

- burn-out, stress et surcharge de travail

- absentéisme

- harcèlement professionnel

- problèmes de motivation

- esprit d’équipe, etc.

Au sein du pôle santé d’une entreprise, le psychologue du travail est également amené à travailler avec d’autres professionnels du secteur santé, à l’instar des assistants sociaux du travail.

Comment devenir psychologue du travail ?

Qu’ils soient encore étudiants ou psychologues en exercice, les professionnels du secteur peuvent se diriger vers les soins de santé mentale en entreprise via une finalité de Master ou bien grâce à la formation continue. La plupart des Masters en universités ou Hautes Ecoles proposent en effet une finalité de spécialisation en psychologie du travail / psychologie des organisations. Cette orientation forme les étudiants aux réalités professionnelles et économiques en entreprise, tout en mettant l’accent sur l’analyse de la charge psychosociale au travail et la psychologie économique. En conséquence, les étudiants peuvent aisément s’orienter vers d’autres secteurs que l’entreprise via cette formation, comme la justice, la sociologie ou l’économie. Via la formation continue, les universités proposent soit des Masters complémentaires ou des certificats universitaires en gestion du bien-être au travail.

Lire aussi :

- Psychologues, que pouvez-vous espérer comme salaire ?

N’hésitez pas à commenter, partager et réagir sur nos réseaux sociaux ou Forum !



Commentaires - 2 messages
  • J'estime qu'un psychologue par sa déontologie il doit absolument faire preuve de confidentialité donc garder pour lui le dossier médical de son patient. Il a l'obligation d'aider psychologiquement son patient et de conserver toutes les informations de son patient. Il s'avère difficile de tout conserver quand il s'agit d'un psychologue du travail, car il doit être le médiateur entre l'employé et la direction. Le psychologue devrait expliquer l'état de santé "le burn out " de l'employé, l'harcèlement moral, une mauvaise ambiance au sein du travail. En cas de burn out d'un employé le psychologue devrait le signaler à la direction afin que l'employé soit mis en incapacité de travail pour lui permettre de se reposer si il est vraiment exténué par sa fonction surchargée. Et quand il y a de l'harcèlement moral, cela n'est pas toujours évident. Si le psychologue demande une concertation avec les deux personnes pour trancher leur conflit. Est-ce-que le psychologue aurait divulgué le secret professionnel? Je n'ai pas étudié la psychologie mais je pense que c'est la seule démarche à faire pour pouvoir rémedier au problème au sein de l'entreprise. Sinon, les employés et la direction ne pourront pas régler leur litige sans l'intervention d'une personne médiatrice. Je vous prie de bien vouloir m'exuser pour mon commentaire. Puis-je commenter vos articles ou pas? Je vous remercie de l'attention que vous réserveriez à la présente.

    Arickx Albertine vendredi 17 avril 2015 23:33
  • Cher lecteur,

    Tous vos commentaires sont les bienvenus sur nos articles ou notre Forum. N'hésitez pas à nous faire part de vos réactions et manifester vos opinions sur les sujets que nous traitons, ou encore nous faire part des thématiques que vous voudriez voir approfondies sur le site.

    Nous vous remercions pour votre intérêt pour le Guide Social,
    Bien à vous,
    L'équipe du Guide Social professionnel

    Modérateur mardi 19 mai 2015 10:11

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.