Quels sont les droits des demandeurs d'asile ?

Quels sont les droits des demandeurs d'asile ?

Fedasil revient sur les droits des demandeurs d’asile. Ceux-ci ont en effet droit à une aide matérielle. De quoi s’agit-il ?

Les demandeurs d’asile ont droit à l’aide matérielle pendant l’examen de leur demande d’asile. Cette aide concerne dans un premier temps les besoins de base : un endroit où dormir, des repas, des vêtements et un accès aux sanitaires. Fedasil organise cette aide matérielle dans les centres collectifs (de Fedasil, Rode Kruis et Croix-Rouge) ou dans les logements individuels gérés par des CPAS ou des ONG.

Les demandeurs d’asile ne reçoivent pas de soutien financier, à part une somme restreinte pour les besoins quotidiens. Le montant de cette somme dépend de l’endroit où ils sont accueillis.

L’aide provenant d’un centre d’accueil

Le centre d’accueil subvient à tous les besoins de base des demandeurs d’asile : un toit, des repas, des soins médicaux. Les demandeurs d’asile adultes reçoivent 7,40 euros d’argent de poche par semaine.

L’aide provenant d’un logement d’un CPAS ou d’une ONG

Le CPAS ou l’ONG reçoit des subsides de Fedasil pour fournir une aide matérielle aux demandeurs d’asile qu’il accueille dans ses logements individuels. Pour leurs besoins quotidiens, ils reçoivent une allocation de 60 euros par semaine et par adulte. Avec cela, ils doivent acheter de la nourriture pour trois repas quotidiens, ainsi que les produits d’hygiène comme du shampoing et des rasoirs.

Source : site de Fedasil



Commentaires - 1 message
  • Chers vous tous,

    Depuis le 5 sept nous offrons l'hospitalité à deux candidats réfugiés, jeunes Syriens de 21 et 24 ans.

    Parce que ils ne résident pas dans le camps du Parc Maximilien, la Tour WTC ou un autre logement pour candidats réfugiés de l'état mais chez une famille privée, ils n'ont pas les mêmes droits que ces derniers:
    - pas de cours de langue gratuit (Néerlandais et Français)
    - pas de transport en commun gràce à un abonnement 'garantie de transport'
    - pas d'argent de poche

    Comme tous les candidats réfugiés ils n'ont pas le droit de travailler, ni de suivre un parcours d'intégration avant au moins 4 mois. Ainsi ils sont presque dans l'obligation de travailler en noir. On leur offre pour ça €3,80 /h par exemple, le dimanche au marché de l'Abattoir à Anderlecht.

    Nous préférons faire appel à votre solidarité pour subvenir à certains frais: si un nombre de vous verse € 5 ou plus par mois, nous arriverons à combler cette periode, jusqu'au moment ou ils seront reconnus comme réfugiés.

    Voici un aperçu de leurs frais par personne et par mois (logement et nourriture sont à notre compte):

    -cours de langue N et F: € 24/langue € 48
    -cartes de transport en commun (De Lijn): € 60. Acheter un abonnement est impossible, parce que ils n'ont pas encore une carte d'identité, seulement une adresse et un n° national.
    -argent de poche € 20/semaine, € 80/mois

    Cela nous fait en total de € 188/mois et personne.

    Le n° de comte que nous avons ouvert pour recevoir votre don: Danielle Bodart BE20 9731 4075 8956


    Si votre générosité excèderait notre demande, nous partagerons le reste avec d'autres candidats réfugiés dans la même situation, ou avec un organisme qui aide les réfugiés.
    Il va de soi que votre don s'arrètera du moment qu'ils seront dans la possibilitée de se débrouiller financièrement, soit parce qu'ils travaillent, soit parcequ'ils reçoivent les subventions nécessaires. Nous vous tiendrons au courant.

    Nous cherchons aussi un vélo pour chacun.

    Qui voudrait les rencontrer, soyez les bienvenus chez nous, ou invitez les chez vous. Ils parlent Arabe, Russe et Anglais jusqu'à présent.
    Il suffit de nous contacter:

    Danielle 0484 49 36 11 ou Gido 0472 49 01 37

    Merci beaucoup!

    Danielle pour les refugiés jeudi 24 septembre 2015 20:45

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.