Reprendre des études d'infirmier grâce au Forem

Reprendre des études d'infirmier grâce au Forem

Le Forem, service public wallon de l’Emploi et de la Formation, lance le 18 mai une formation de 7 semaines destinée aux demandeurs d’emploi désireux de suivre des études d’infirmier tout en conservant leurs droits aux allocations.


- Quelle formation pour devenir infirmier ?

- Les structures d’enseignement de la formation infirmière

- Les conditions d’accès pour se former comme infirmier

- Mesures de soutien à la formation d’infirmier

- Formation des infirmiers : quels débouchés ?

Une simple recherche sur le site web du Forem permet de se rendre compte en quelques clics du manque criant d’infirmiers dans le pays. C’est pourquoi l’organisme wallon de l’emploi lance une formation qui permettra aux demandeurs d’emploi de reprendre des études d’infirmier tout en conservant leurs droits aux allocations.

Le Forem prépare les candidats aux études infirmières

Officiellement en pénurie, le métier d’infirmier est vivement encouragé par les pouvoirs publics, notamment grâce à des facilités offertes aux demandeurs d’emploi qui choisissent de retourner sur les bancs de l’école. Une formation de 7 semaines a été mise en place par le Forem afin de préparer les futurs étudiants en art infirmier. Elle débutera ce 18 mai.

« Cette formation, qui se poursuivra jusqu’au 3 juillet, aidera les candidats à obtenir les bases nécessaires pour débuter des études d’infirmier, explique Isabelle Hubert, responsable de la communication au Forem pour le journal Vers l’Avenir. Elle sera axée sur la terminologie médicale, la biologie, la biochimie, la physiologie, l’anatomie, et le métier en général. Les candidats qui s’engageront ensuite dans les études garderont tous leurs droits aux allocations de chômage. C’est un gros atout notamment pour les personnes qui, financièrement, ne peuvent s’en passer. »

Une formation qui augmente le taux de réussite

Une telle formation préparatoire a déjà été testée à Verviers en 2010 et à Nivelles en 2014. Et les conclusions sont plutôt positives puisque, alors que le taux de réussite moyen en première se situe entre 30 et 50 % pour l’ensemble des étudiants, il grimpe à 90% pour les étudiants qui ont suivi la formation du Forem à Verviers.

« L’objectif réel est de permettre aux étudiants d’entrer en première année d’infirmier en ayant tous les atouts pour réussir . Et si tout se passe bien, après 3 ans, ils disposeront d’un diplôme leur permettant de décrocher un travail rapidement » poursuit Isabelle Hubert, toujours pour Vers l’Avenir.

La motivation comme critère de sélection

S’il est clair que le fait de recevoir des allocations durant ses études est un atout pour les candidats potentiels, la responsable communication du Forem souligne tout de même que les prétendants à la reprise des études d’un métier en pénurie doivent avant tout être motivés. « Un entretien de sélection est d’ailleurs prévu une fois l’inscription effectuée », précise-t-elle au Vers l’Avenir.

Une fois inscrit, le candidat est invité à suivre une séance d’information et de sélection le 28 avril à 9 heures au Centre de formation du Forem à Floreffe.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez le 081/23.45.45 Une autre formation sera également organisée prochainement à Nivelles (0800/939.47)

Lire aussi : Infirmier(e), métier "en pénurie", à quel salaire pouvez-vous prétendre ?



Commentaires - 1 message
  • Le Forem accepte de payer des candidats infirmiers pendant 3 ans mais refuse de donner une formation de remise à niveau de quelques mois pour une infi graduée ayant interrompu sa carrière pendant 6 ans( pour s'occuper de ses enfants) et donc dépassée par les progrès rapides des technologies médicales, paramédicales et informatiques. Pourquoi? Je me suis débrouillée seule mais je suis perplexe quant àl'efficacité des méthodes du Forem.

    Infiperplexe vendredi 1er mai 2015 11:00

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.