Seniors : un nouveau système de contrôle de l’autonomie a vu le jour

Seniors : un nouveau système de contrôle de l'autonomie a vu le jour

Octapi est un nouveau système connecté destiné à favoriser l’autonomie des seniors isolés. La PME Api Quiet vient d’entamer sa commercialisation.

La Belgique semble vouloir changer les choses en matière d’autonomie des personnes âgées. Le cdH a par exemple lancé le plan EVIA pour les inciter à rester chez eux plus longtemps. Plusieurs centres permettent également aux seniors de vivre de façon autonome tout en étant encadré. Dans le même ordre d’idées Api Quiet a mis au point un dispositif de contrôle de l’autonomie, Octapi. Son objectif : donner plus d’autonomie aux personnes âgées isolées à leur domicile et améliorer leur sécurité.

"Le secteur des maisons de repos est overbooké"

Octapi est un système connecté qui se présente sous la forme d’un boitier central muni d’une multitude de capteurs disposés aux quatre coins du domicile. Il permet d’offrir plus d’autonomie aux seniors isolés chez eux. Ces derniers peuvent ainsi bénéficier d’autant de sécurité qu’en maison de repos ou dans les hôpitaux. "Ma démarche d’innovation repose sur un double constat. D’abord, le secteur des maisons de repos est overbooké. En FWB où les places manquent, les listes d’attente s’allongent. Il faut s’inscrire parfois des années à l’avance pour obtenir un lit. Ensuite, quand les personnes âgées sont isolées à leur domicile, leurs proches sont dans la perpétuelle inquiétude d’un accident domestique ou de santé. Stress, angoisse : c’est pour eux que nous avons mis au point Octapi, une solution non intrusive (pas de caméras) facilement adaptable ", explique, au Soir, Grégory Lenoir, gérant de la PME.

Fonctionnalités d’Octapi

Les fonctions Wifi, GSM mains libres et télévigilance permettent aux usagers de demander de l’aide ou des secours à tout moment en appuyant sur un simple bouton de détresse. Des capteurs sont également intégrés au système. Ils sont répartis dans des endroits stratégiques de la maison : descentes d’escaliers, cuisine, salle de bains… Ces sondes agissent donc comme des détecteurs de mouvements, de chute, de présence de fumée ou d’eau.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.