Service minimum dans les prisons, même en grève

Service minimum dans les prisons, même en grève

Les représentants des quatre partis de la coalition suédoise sont en pleine négociation. Nouvelle mesure annoncée, celle du service minimum lors de « grève sauvage » dans les services publics, notamment en prison.

Les quatre partis de la « suédoise » s’accordent sur le fait d’imposer un service minimum lors des grèves sauvages. À la SNCB, le transport ferroviaire ne pourra plus jamais être à l’arrêt et les prisons devront être surveillées en permanence. En avril dernier, le MR, l’Open Vld, le CD&V et la N-VA avaient déjà approuvé l’idée en Commission. Le texte du sénateur François Bellot (MR) n’avait pas franchi le cap de la séance plénière mais cette fois-ci les choses pourraient changer.

La grogne des syndicats

«  Nous allons vivre un enfer social », a prévenu la secrétaire générale de la FGTB, Anne Demelenne dans le journal L’Echo. Les syndicats ne sont en effet pas enchantés de la nouvelle. « Nous avons essayé éviter les conflits sociaux au cours des dernières années. Nous pensons que l’instauration d’un service minimum est un geste politique pour briser le pouvoir des syndicats et rendre impossible les grèves », a expliqué Luc Hamelinck (ACV) sur Radio 1.

Liberté d’aller et de venir

Le Syndicat des Indépendants et des PME a également réagi. Si le libre exercice du droit syndical de grève est une dimension essentielle de la démocratie, «  il ne faut pas perdre de vue que d’autres droits fondamentaux sont à mettre en balance dans la problématique du service minimum et notamment : la liberté d’aller et de venir ; la liberté d’accès aux services publics ; la liberté du travail ; la liberté du commerce et de l’industrie ». Selon la SDI, des dispositions qui déterminent les effectifs et les moyens matériels nécessaires au service minimum de transport doivent être réglementés et des accords régionaux doivent être trouvés pour la bonne fin du service minimum dans les régions.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.