Soutien wallon à 7 projets d’intégration sociale en milieu rural

Soutien wallon à 7 projets d'intégration sociale en milieu rural

Un cofinancement Wallonie-FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) permettra de soutenir 7 projets d’intégration sociale au travers d’activités se déroulant dans le cadre d’exploitations agricoles, maraîchères ou paysagères.

Sur proposition de René Collin, ministre wallon de la Ruralité, et de Maxime Prévot, ministre wallon de la Santé et de l’Action sociale, le gouvernement wallon vient d’approuver un cofinancement Wallonie-FEADER. Il soutiendra 7 projets d’intégration sociale en milieu rural sélectionnés parmi les 21 initiatives proposées. Toutes entendent donner la possibilité à des personnes handicapées ou simplement fragilisées de se réinsérer dans la société.

Intégration sociale

Le Programme wallon de développement rural 2014-2020 (PwDR) contient une série de mesures visant à développer des activités en milieu rural sur l’ensemble du territoire wallon. Parmi celles-ci, une mesure concerne la diversification des activités agricoles et forestières dans le domaine de la santé en s’appuyant sur une coopération entre agriculteurs, forestiers, associations environnementales et institutions sociales et de santé de Wallonie. L’objectif de cette mesure est donc de favoriser, au travers d’activités au sein d’une exploitation agricole, maraîchère ou paysagère, l’intégration des bénéficiaires des services d’insertion sociale, de santé mentale, actifs dans le domaine des assuétudes ou agréés par la branche Handicap de l’AViQ.

Appel à projets réussi

Un appel à projets a été lancé dans ce cadre et pas moins de 21 projets ont été proposés. Après une analyse minutieuse d’éligibilité et de recevabilité, le gouvernement wallon a décidé de retenir, sur proposition des ministres Prévot et Collin, 7 projets qui bénéficieront d’un cofinancement Wallonie-FEADER s’élevant à 2.741.663,69 € au total dont 1.302.290,25 € à charge de la Wallonie dans le cadre de la politique menée en matière de Santé et d’Action sociale.

7 projets retenus

- "Nos Oignons" - Service de Santé Mentale Safrans à Braine-l’Alleud

- Activités Citoyennes Inclusives en Agroécologie - A.C.I.A. à Ath

- "Positive Agritude" - Un réseau rural au service de la réinsertion des personnes fragilisées à Lierneux

- Relais du terroir : de la bêche à l’assiette en passant par la ferme, à Aywaille

- CAP sur les métiers de la terre à Soignies

- "Vaches et Bourraches" : un projet des CPAS de Soignies et Tubize

- Accompagnement de personnes fragilisées (AWIPH, troubles psychiques...) vers des entreprises agricoles à Haccourt

Maxime Prévot se réjouit du succès de l’appel à projets et de la qualité des projets retenus : « Les expériences ont démontré que le travail de la terre et le contact avec les animaux pouvaient apporter un réel effet bénéfique en termes d’estime de soi, de bien-être et de participation sociale. Il est donc important d’encourager ce type d’initiative. C’est la raison pour laquelle un 3e appel à projets sera lancé dans le courant de l’année 2017. »



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.