Tubize introduit un recours pour défendre son hôpital

Tubize introduit un recours pour défendre son hôpital

Pour tenter de sauvegarder plusieurs services menacés dans son hôpital, la commune de Tubize vient d’introduire un recours auprès du ministre wallon de la Santé.

Mardi passé, la maternité de Nivelles a officiellement fermé ses portes. Ne répondant plus aux nouvelles normes de fréquentations imposées par le gouvernement, la direction du groupe Jolimont n’aurait pas eu le choix. Plusieurs services de l’hôpital de Tubize, qui appartient au même groupe, sont également menacés. Mais la commune est bien décidée à se battre pour échapper à son sort. Raison pour laquelle le bourgmestre vient d’introduire un recours auprès du ministre wallon de la Santé, Maxime Prévot.

Rendez-vous le 23 mars

"Nous sommes intervenus auprès du ministre et avons introduit un recours. Nous serons entendus le 23 mars par la Commission des Recours du Gouvernement wallon et nous espérons casser cette décision" a indiqué Michel Januth, le bourgmestre de Tubize, à TVCom Brabant wallon.

"On met en danger la santé de nos concitoyens"

En plus de la maternité, d’autres services de l’hôpital risquent également de disparaître. Selon le bourgmestre, la menace de fermeture qui pèse sur le service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) de Tubize est la principale cause du recours introduit : "Le temps d’intervention d’un SMUR est de 12 minutes maximum. Malheureusement, si le SMUR de Tubize devait fermer, le service similaire le plus proche serait celui d’Erasme, qui ne peut intervenir sur notre commune qu’en 19 minutes. On met vraiment en danger la santé de nos concitoyens et cela, nous ne pouvons pas l’accepter. Nous nous battons pour garder le SMUR, mais aussi des lits à Tubize, car un SMUR ne sert à rien sans lits."

La rédaction

[À lire]

- Fermeture définitive de la maternité de Nivelles
- La maternité de Lobbes ne fermera pas !
- Maternités HS : les syndicats continuent de lutter
- Hôpitaux : 2 maternités HS



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.