Un nouveau cursus d'interprétation anglais et langue des signes à Marie Haps

Un nouveau cursus d'interprétation anglais et langue des signes à Marie Haps

L’Institut Libre Marie Haps a ouvert un nouveau master au sein de son établissement : l’interprétation anglais et langues des signes. Une première en Fédération Wallonie-Bruxelles.

La rentrée a sonné pour de nombreux étudiants des universités et hautes écoles ce lundi 15 septembre. 10 d’entre eux ont eu le privilège de commencer un tout nouveau cursus organisé par l’Institut Libre Marie Haps, celui d’interprétation anglais et langue des signes.

Métier en pénurie

Le cursus, un projet vieux d’une vingtaine d’année, est issu de la collaboration entre plusieurs hautes écoles et universités, le ministère de l’Enseignement supérieur et la Fédération francophone des sourds de Belgique(FFSB). Il propose une solution à la pénurie d’interprètes pour sourds. Il en existe en effet à peine une trentaine en activité en Belgique francophone.

Lors de la rentrée académique, le directeur de l’Institut Libre Marie Haps, M. Huvelle, a annoncé que "l’arrivée d’une nouvelle génération d’interprètes en langue des signes, un métier en grave pénurie, était attendue avec impatience", peut-on lire sur le site de la DH.

Le nouveau master universitaire en interprétation (et traduction) anglais/langue des signes sera le premier de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Organisé à Marie Haps et soutenu par l’Université de Namur, il sera suivi d’une seconde formation à destination des étudiants de l’Université de Liège à la rentrée académique 2015.

100.000 Belges atteints de surdité

Selon une enquête réalisée en 2001 sur laquelle se base la Fédération Francophone des Sourds de Belgique, 84 583 personnes sourdes déclaraient être fortement limitées dans leur accès à l’information. Ajoutés à ce chiffre, 18.000 enfants se trouveraient également dans les mêmes conditions, "ce qui porterait à plus de 100 000 le nombre de personnes belges gravement limitées par leur surdité", estime la FFSB.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.