Un nouveau portail de référence pour les enfants à besoins spécifiques

Un nouveau portail de référence pour les enfants à besoins spécifiques

Une nouvelle plate-forme en ligne voit le jour, en vue d’informer sur les enfants à besoins spécifiques.

La notion de besoins spécifique englobe une série de caractéristiques : il s’agit des difficultés qu’éprouve l’enfant pour mener une activité et les problèmes pour s’impliquer dans une situation réelle. Sont donc concernés les enfants en situation de handicap, rencontrant des problèmes de santé, des troubles d’apprentissage, à haut potentiel ou encore les primo-arrivants, les enfants socialement défavorisés… En Fédération Wallonie-Bruxelles, cela concernerait 1 enfant sur 4.

L’objectif de la plate-forme

L’objectif du PREBS (Portail de Références pour l’Enfant à Besoins Spécifiques) est de rassembler en un lieu unique les ressources francophones liées à l’enfant à besoins spécifiques. Le sérieux et la qualité du portail sont garantis par le référencement des ressources : un comité de publication et un comité scientifique ont été créés dans ce but. C’est le premier portail du genre en Belgique francophone. Il s’adresse aux professionnels ou aux parents qui souhaitent partager leurs ressources.

L’inclusion prime

Au-delà de l’information, le PREBS promeut l’inclusion des enfants à besoins spécifiques dans la société, ce qui n’est pas aisé en Belgique. En effet, elle a déjà été condamnée en 2013 pour le non-respect de la charte des Nations-Unies. Le pays devait se rattraper et proposer une politique d’inclusion et de participation pertinentes pour les personnes en situation de handicap. Ce qu’a fait le gouvernement bruxellois en juin dernier, en présentant son gouvernement thématique, « Handi CAP Inclusion », visant à instaurer une politique concrète, avec pour objectif plus d’inclusion des personnes en situation de handicap.

Plusieurs associations

Diverses associations se sont regroupées pour la création du PREBS, structure encore jeune et qui compte étoffer ses ressources. Parmi les associations figurent La Ligue des Familles, La Ligue des droits de l’enfant, la Fédération des Associations de Parents de l’Enseignement Officiel (FAPEO), l’Association des Parents et Professionnels autour de la Personne polyhandicapée (AP3), le Centre d’Étude et de Formation pour l’Éducation Spécialisée (CEFES) de l’ULB, l’Association Socialiste de la Personne Handicapée (ASPH), Mensa Youth Belgique, l’APEPA, Grandir Ensemble, l’Inclusion et l’asbl Ensemble pour une Vie Autonome (EVA).

Plus d’infos : http://prebs.info/



Commentaires - 1 message
  • Bonjour,
    Le recensement des actions concrètes sera vite fait à mon sens, au vu de notre vécu personnel !
    Notre enfant n'ayant, dixit les écoles, pas sa place, ni ds l'enseignement classique, ni dans l'enseignement spécialisé, nous voilà projetés dans un surréalisme bien loin de l'intégration des personnes différentes. Notre enfant est à présent en décrochage, exclu et à l'hopital (seule institution qui a pris à coeur la détresse de notre enfant) Chercher l'erreur...

    Val2016 jeudi 29 septembre 2016 11:03

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.