Un nouvel outil pour combattre l’alcoolisme

Un nouvel outil pour combattre l'alcoolisme

La Société Scientifique de Médecine Générale vient de créer "Réseau Alcool", un site web s’adressant tant aux professionnels qu’au grand public. Il aborde l’abus d’alcool et ses conséquences.

Le site Réseau Alcool a la particularité de viser dans le même temps professionnels de santé et patients. Créé par la « cellule alcoologie » de la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG), le site se présente comme une véritable interface conçue pour les professionnels et la population. D’un coté, Réseau Alcool offre un panel d’outils à tous les prestataires de soins confrontés à des patients ayant des problèmes d’alcool. Il permet de mieux accompagner le patient. D’un autre coté, en s’adressant à la population, le site permet aux patients d’être mieux encadrés et informés.

Une ressource professionnelle

L’ensemble des prestataires de soins ( infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes ...) peuvent se rendre sur le site afin de se procurer des outils pour développer au mieux leurs aptitudes à dépister et à accompagner les personnes ayant des difficultés liées à la consommation d’alcool. Des vidéos, des tests, ainsi que des témoignages sont disponibles sur la plateforme pour aider les professionnels à mieux aborder les problèmes d’alcoolémie avec leurs patients. De plus, la SSMG a été l’instigateur d’un certificat interuniversitaire en alcoologie. C’est le premier en Belgique, de quoi permettre aux professionnels d’acquérir des bases théoriques solides quant à la prise en charge de ce type de pathologie.

Les prestataires de soins au plus proche des patients

La plateforme joue aussi un rôle d’intermédiaire entre la population et les professionnels et favorise ainsi la création d’un véritable réseau de prise en charge. Cette mise en relation s’effectue de deux façons :
- la plateforme permet de rechercher un prestataire de soins via un code postal et avec cartographie. Chacun des professionnels est formé en la matière par la SSMG ou a obtenu le certificat interuniversitaire en alcoologie.
- Réseau Alcool propose aussi à ses visiteurs de poser une question concernant l’abus d’alcool. Celle-ci obtiendra une réponse d’un professionnel et sera envoyée à titre personnel.

Qu’en est-il de la prise en charge de l’alcoolisme en Belgique ?

En mars dernier, Maggie De block annonçait vouloir prendre des mesures en matière d’alcool. Elle souhaitait imposer des règles plus claires pour la vente d’alcool aux jeunes âgés entre 16 et 18 ans, plus de contrôles sur les distributeurs automatiques de boissons alcoolisées, ainsi qu’une surveillance publicitaire plus stricte des produits alcoolisés, notamment à destination des moins de 18 ans. Pourtant, aucun Plan Alcool n’est prévu . Ce dernier se négocie depuis près de 10 ans entre fédéral et fédérés, sans succès... A quand une politique commune concernant l’alcoolisme ?

La Rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.