Un réseau professionnel franco-belge pour les aidants proches

Un réseau professionnel franco-belge pour les aidants proches

Le projet A-P/Réseau-Service a pour ambition de créer un réseau professionnel d’échanges franco-belge spécialisé dans l’aide aux aidants-proches et de leur offrir des services d’accompagnement de qualité.

Suite à une initiative de l’AViQ , co-pilotée par l’ARS Hauts de France, le Conseil départemental du Nord et l’Université de Liège, le projet A-P/Réseau-Service a été mis en place pour épauler les aidants-proches. L’idée est d’améliorer la communication entre les professionnels de la santé et les aidants pour que leur rôle soit davantage reconnu. D’une part, grâce à un réseau de professionnels transfrontalier qui ajustera les actions aux réalités du terrain et évaluera leur impact et d’autre part via des accompagnements personnalisés.

Réseau de professionnels

L’aide aux aidants en Belgique et en France est peu développée. De plus, l’efficacité des mesures mises en place n’est pas toujours démontrée scientifiquement. C’est pourquoi le projet A-P/Réseau-Service veut créer un réseau transfrontalier avec des professionnels qui mettront en place de nouvelles mesures et assureront leur suivi. Concrètement, il s’agira de :

- Centraliser les besoins des populations aidantes transfrontalières par l’intermédiaire du comité scientifique transfrontalier, d’une part et les rencontres interprofessionnelles transfrontalières, d’autre part.

- Travailler autour d’un ou d’outils commun(s) à destination des professionnels du domicile pour mieux évaluer, observer et orienter les aidants.

- Développer des échanges de pratiques transfrontalières pour mieux répondre aux besoins des aidants/aidés.

Services d’accompagnement

Même si quelques initiatives existent déjà pour aider les aidants-proches, ces derniers y ont peu recours. Les programmes d’accompagnement, prévus par le nouveau projet, permettront à des professionnels de venir au domicile des aidants pour constater leur réalité de vie et leur besoin de soutien psycho-affectif. Les intervenants à domicile suivront d’abord des formations pour être sensibilisés à la question de l’épuisement personnel des aidants proches et au rôle qu’ils jouent auprès des personnes dépendantes.

Atouts transfrontaliers

La France et la Belgique sont confrontés à des besoins identiques auxquels ils ne parviennent pas à répondre correctement faute de convergence des ressources disponibles et de regroupement des bonnes pratiques. En associant leurs compétences - l’expertise des plateformes de répit en France et l’expertise d’accompagnement individualisé des aidants en Belgique - les 2 pays pourront considérablement améliorer l’aide aux aidants-proches.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.