Une journée pour sensibiliser à la cause des réfugiés

Une journée pour sensibiliser à la cause des réfugiés

Le mardi 20 juin était la Journée mondiale des réfugiés. Ce fut l’occasion pour différentes associations de lutte pour les droit des réfugiés de se faire entendre.

Les problématiques concernant l’accueil et l’insertion des réfugiés sont de plus en plus d’actualité. Le nombre de personnes fuyant la guerre, la famine ou la persécution, augmente considérablement au fil du temps. Elles voient en l’Europe, et notamment les pays tels que la France, l’Allemagne le Royaume Uni ou la Belgique, l’espoir d’une vie meilleure. Pourtant, qu’en est-il vraiment ? Chaque jour, de nombreuses associations et structures spécialisées se battent aux cotés des réfugiés. A l’occasion de la journée mondiale des réfugiés ce 20 juin, plusieurs ONG et associations ont mené des actions afin de sensibiliser l’opinion publique et la classe politique.

Une priorité politique pour le CIRE

Pour cette journée, le réseau de Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Etrangers (CIRE) a choisi de rappeler les différents combats qu’il mène. En effet, le CIRE souligne son opposition à l’externalisation du traitement des demandes d’asile et du contrôle des frontières et à la politique menée par le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Théo Francken. Dernièrement, plusieurs associations, dont le CIRE, dénonçaient la politique sécuritaire appliquée depuis un certain nombre d’années par l’Etat Belge via la construction de centres fermés pour migrants.

Briser les idées reçues pour Amnesty Internationale

Des amalgames sont souvent faits entre migrants, délinquants, terroristes ... Afin de pallier ces idées reçues, la section belge d’Amnesty International s’est mobilisée. 100 000 livrets sont distribués dans le cadre de la campagne #JeSuisHumain-e lancée par l’ONG. Ces petits fascicules déconstruisent les préjugés les plus tenaces afin de sensibiliser le public aux problématiques liées aux réfugiés. Intitulé "N’importe quoi", il est à la disposition des citoyens belges depuis près de 2 ans et est régulièrement mis à jour. En plus de ce livret, une exposition est aussi organisée par l’ONG, en partenariat avec le collectif belge de photographes Huma.

La Rédaction

[A Lire]

- Permanences juridiques en droit de l’ulb afin d’aider les réfugiés
- Brunch de solidarité avec les réfugiés
- Migrants malades : carton rouge du médiateur fédéral pour l’office des étrangers
- Le projet 109 , la création de liens entre les seniors et les migrants



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.