Une nouvelle crèche pour Momignies !

Une nouvelle crèche pour Momignies !

Une nouvelle crèche, la Maison des Petits Bouts, a ouvert le lundi 3 juillet à Momignies. Cette structure va répondre à un besoin toujours plus important d’accueil d’enfants.

Il est de plus en plus difficile pour les parents de jeunes enfants de trouver des accueillantes d’enfants ou des structures adaptées pour garder leurs bambins. Il y a maintenant 2 ans, l’Asbl Entraide et Solidarité Entre Sambre et Meuse (ESEM) répondait à un appel à projet de l’Office des Naissances et de l’Enfance (ONE) avec pour finalité de créer de nouvelles structures aptes à accueillir les plus petits. Un an après, les travaux commencent afin de créer la Maison des Petits bouts, qui a une capacité d’accueil de 21 places. Aujourd’hui, la structure est enfin ouverte et prend soin de ses premiers bambins.

Une nouvelle structure qui répond à une demande croissante

Avant la construction de ce projet, la ville de Momignies disposait déjà d’une structure pour les plus petits. Pourtant, cela reste insuffisant. «  Le co-accueil ouvert en début d’année par les Petits Pas de la Botte affiche déjà complet. Et, à peine ouverts, nous avons déjà enregistré près de 20 inscriptions » comme l’explique Claire Martinez, la nouvelle directrice de la Maison des Petits Bouts à l’Avenir. La nouvelle crèche, reconnue par l’ ONE, offre donc une nouvelle logique d’accueil pour les parents et désengorge l’autre structure. En plus de disposer de locaux flambants neufs, l’équipe est pluridisciplinaire : « En plus des 6 puéricultrices que nous avons engagées, l’équipe est composée d’une infirmière, d’une éducatrice, d’une assistante sociale et d’une institutrice maternelle. »

Un projet conséquent

«  La crèche est le résultat de deux ans de travail acharné mené par l’équipe de l’ASBL ESEM. Sa création a coûté 813.220€. 80% de ce montant a été financé par des subsides obtenus auprès de différents organismes publics » souligne Jean-Marc Poullain, président de l’ASBL, à l’Avenir. La crèche a aussi bénéficié de 50 000 € de la part de la RTBF, via l’action "Viva For Life". Ils s’investiront dans l’équipement de la structure d’accueil.

La Rédaction

[A lire]

- Le co-accueil, une future « tendance » ?
- L’accueil de la petite enfance, freiné par une politique trop rigide ?
- Bruxelles : la Cocom met fin aux crèches illégales
- BB Pack, un incitant financier pour les accueillant(e)s d’enfants
- Petite enfance : les services d’accueil peu accessibles à Bruxelles
- L’Aide à la jeunesse et la Petite enfance : trop compliqués ?
- Appel à une reforme du secteur de la petite enfance en Wallonie



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.