Une nouvelle structure pour SDF voit le jour

Une nouvelle structure pour SDF voit le jour

Le gouvernement Bruxellois annonce l’ouverture d’une nouvelle maison des sans-abris sous l’impulsion de la ministre Céline Frémault. Dès hier soir, des places étaient mises à disposition des SDF.

Tandis que le dispositif hivernal a pris fin le 2 mai, les initiatives en faveurs des plus démunis continuent de croitre. Après DoucheFlux et l’inauguration d’un centre d’accueil de jour, la Région de Bruxelles-Capitale annonce l’ouverture d’une nouvelle infrastructure d’accueil pour les SDF. D’une capacité de 200 personnes, le dispositif devrait permettre de palier l’accueil d’urgence, qui aujourd’hui ne suffit plus pour résoudre les problèmes liés au sans-abrisme.

Bilan du dispositif hivernal

Le dispositif hivernal a ouvert ses portes le 14 novembre 2016. Il s’est refermé le mardi 2 mai. Pendant 6 mois, plus de 4.570 personnes ont trouvé un toit. Au total, plus de 160.000 nuitées ont été rendues possibles. Ce dispositif organisé par la Région pour répondre à un besoin humanitaire est temporaire. D’autres mesures doivent permettre de sortir ce public de la rue en lui offrant un accompagnement adapté.

Le projet

Le Ministre-Président, Rudi Vervoort, en charge de la Régie Foncière de la Région de Bruxelles-Capitale, les ministres des Affaires sociales, Céline Fremault et Pascal Smet et la direction du Samu Social ont présenté ce matin la nouvelle infrastructure d’accueil des personnes sans-abri. Dans les mois à venir, la Régie foncière attribuera le marché pour le maître d’œuvre. Les travaux débuteront en 2019, et s’achèveront pour 2020 pour un coût total de plus de 5 millions et demi, pris en charge par le Ministre-Président. Durant les travaux de rénovation, le bâtiment restera opérationnel, puisqu’il a été prévu de les phaser de manière à ce qu’il maintienne toujours une capacité d’accueil optimale. À terme, ce bâtiment rénové pourra accueillir jusqu’à 400 personnes. "C’est avec enthousiasme que je vois petit à petit le dispositif d’accueil des sans-abri se pérenniser et s’approprier un budget qui lui est dû, mais c’est surtout avec ténacité que je continuerai de me battre pour que ce champ d’action reste prioritaire" affirme Rudi Vervoorten.

Des places bloquées pour les familles

Ce dispositif sera destiné prioritairement aux familles et aux personnes ayant été en contact cet hiver avec le Samu Social. "Les [...] femmes isolées, les personnes plus âgées ainsi que les familles dont beaucoup sont d’origine européenne peuvent bénéficier dès aujourd’hui de 110 places structurelles supplémentaires financées par la Commission communautaire commune [...], Bruxelles n’attend pas et met en place toute une série d’outils pour orienter ces familles vers des dispositifs d’inclusion sociale ..." a déclaré Céline Fremault.

Les sans-abris du métro aussi ciblés

Le projet a été initié par Pascal Smet, ministre de la Mobilité. L’attention est ici portée au public spécifique que sont les sans-abri ayant trouvé refuge dans les stations de métro et de pré-métro. A priori, le projet vise plutôt un public isolé cumulant les problématiques sociales avec des addictions ou de santé mentale. "C’est une première à Bruxelles, un programme et une solution d’hébergement a été pensé et concrétisée pour les sdf ayant trouvé refuge dans les stations de métro." déclare le ministre. Les places ont été mises à disposition dès ce mercredi 3 mai. Un budget de 700.000 euros est prévu pour 2017.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.