Une pétition pour encadrer le parcours de réintégration des malades de longue durée

Une pétition pour encadrer le parcours de réintégration des malades de longue durée

Suite à la proposition de la ministre fédérale de la Santé, Maggie de Block de rendre le parcours de réintégration des malades de longue durée obligatoire, la Plateforme d’Action Santé Solidarité (PASS) et TRIPALIUM lancent une pétition.

Pour que le projet de réhabilitation des personnes en difficulté de santé dans le monde du travail ne réponde pas de façon bâclée et pressée à une dimension d’économie budgétaire, la Plateforme d’Action Santé Solidarité (PASS) et TRIPALIUM réclament ferment au gouvernement de respecter 3 principes. Pour ce faire, une pétition vient appuyer cette demande.

3 principes auxquels le gouvernement doit se tenir :

- entériner l’accord conclu au sein du « groupe des 10 ». Ce haut lieu de la concertation sociale qui inclue cinq représentants des trois syndicats (CSC, FGTB et CGSLB) et cinq représentants des fédérations patronales dont la FEB a refusé de reprendre dans un accord présenté au gouvernement le 9 décembre, la diminution de 10% des allocations des malades qui refusent de suivre le parcours.
- donner les moyens de réaliser le parcours de réintégration des malades de longue durée afin d’éviter un objectif purement budgétaire sans fondement scientifique et qui mettrait plus de personnes dans une situation de précarité et compliquerait le travail des professionnels de la santé.
- le situer dans un véritable processus d’accompagnement. L’exemple type du maçon, qui rencontre des problèmes de dos à 50 ans. Ce système pourrait lui permettre de réintégrer son entreprise, mais à un poste de travail de bureau, par exemple.

Une pétition en 7 points

Pour venir appuyer cette demande adressée au gouvernement, la Plateforme d’Action Santé Solidarité (PASS) et Tripalium lancent une pétition que vous pouvez trouvez ici et qui comprend 7 points :
-  La démarche doit être exclusivement volontaire et participative du travailleur ;
-  Toute sanction doit être bannie ;
-  Le médecin référent doit rester le « médecin traitant » du travailleur ;
-  Le médecin du travail doit jouer le rôle « clé » en concertation avec le médecin conseil de la mutuelle ;
-  L’employeur doit être responsabilisé et s’impliquer concrètement dans la démarche : non seulement pour l’adaptation du poste de travail mais aussi pour créer l’environnement social indispensable (notamment par rapport aux collègues de travail) en collaboration avec le CPPT (Comité pour la Prévention et la Protection au Travail) ;
-  Toute garantie juridique doit être donnée au travailleur notamment au niveau du contrat, du salaire et particulièrement en matière de licenciement pour cas de force majeure ;
-  Les moyens financiers, organisationnels et juridiques doivent être garantis aux divers intervenants dans l’ensemble du processus.

Quoi qu’il en soit, la PASS et le TRIPALIUM mettent tout en œuvre afin que le parcours de réintégration des malades de longue durée n’aggrave pas des conditions de travail et une santé des travailleurs déjà au plus mal.



Commentaires - 1 message
  • Suite à une incapacité de travail de trois ans, j'ai été mise à la pension définitive dans le secteur de l'enseignement car mon P.O.(école fondamentale libre) ne savait pas me proposer de travail administratif pour lequel j'aurais pu être compétente.
    Malgré un souhait personnel de réorientation professionnelle et des formations sur fonds propres réalisées, je n'arrive pas à trouver un emploi !!! (j'essaye depuis plus d'un an). J'ose espérer que ce n'est pas à cause de mes 53 berges...
    Comment la Ministre pense-t-elle remettre au travail et ... offrir (?) des formations à des travailleurs en incapacité de longue durée alors qu'il y a pénurie sur le marché de l'emploi et que de jeunes diplômés ne trouvent rien non plus!!!???
    C'est un non-sens ! Simplement pour changer de caisse.... comme cela a été pratiqué pour moi!???
    Où va-t-on????
    Même si une personne est motivée pour travailler, il n'y a plus de place pour elle........

    veronique de Wit jeudi 7 janvier 2016 18:08

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.