Zoom sur les qualifications professionnelles particulières en kinésithérapie

Zoom sur les qualifications professionnelles particulières en kinésithérapie

6 qualifications professionnelles particulières sont reconnues dans la pratique du secteur de la kinésithérapie depuis 2015.

Depuis le 1 janvier 2015, les kinésithérapeutes ont la possibilité de demander un agrément pour une des 6 qualifications professionnelles particulières (QPP) reprisent dans l’arrêté royal du 08 aout 2014. Les projets de ces arrêtés datent de 2010. Ils sont le résultat final d’un travail du Conseil National de la Kinésithérapie.

Quelles sont ces 6 qualifications professionnelles particulières ?

Les 6 qualifications professionnelles particulières (QPP) reconnues dans le cadre de l’arrêté Ministériel du 08.08.2014 sont :

- La kinésithérapie pédiatrique ;
- La kinésithérapie périnatale et rééducation abdomino-pelvienne ;
- La kinésithérapie neurologique ;
- La kinésithérapie manuelle ;
- La kinésithérapie cardiovasculaire ;
- La kinésithérapie respiratoire.

Les conditions à remplir pour y avoir accès

Deux conditions générales sont à remplir pour d’obtenir un agrément pour une des 6 QPP. Ainsi, chacune nécessite l’introduction d’un dossier comportant les éléments suivants :

1. La preuve d’autorisation à exercer la kinésithérapie en Belgique (arrêté ministériel d’agrément + visa d’autorisation d’exercer) ;

2. La preuve qu’une formation spécifique a été suivie avec succès pour la qualification professionnelle particulière demandée, confirmée par un diplôme ou un certificat ; Des conditions particulières s’appliquent en fonction de la spécificité de chaque qualification..

Importance des qualifications en kinésithérapie

Dans le monde de la kinésithérapie, l’importance des attentes au sujet des qualifications professionnelles particulières s’est accrue au cours de ces dernières années. Au niveau de l’enseignement, des liens ont lieu entre les compétences enseignées et le profil de compétences professionnelles à acquérir. Les QPP sont d’ailleurs organisées par des établissements créés, subventionnés ou reconnus par les pouvoirs compétents (universités, hautes écoles et certains instituts de formation).

Quid des titres professionnels particuliers ?

Le conseil National de la Kinésithérapie n’a pas encore donné de suite à propos des titres professionnels particuliers. Il s’agit ici de spécialistes dans un domaine de la kinésithérapie (ex. Titre professionnel particulier de spécialiste en kinésithérapie du système musculo-squelettique, réadaptation neurologique, revalidation à l’effort,...). Les kinés détenant ces titres ne peuvent à l’heure actuelle exercer que dans leur domaine spécifique. Or, l’exercice de la profession en tant qu’"omnipraticien" et l’exercice d’une QQP sont parfaitement compatibles. D’autres qualifications sont susceptibles d’être reconnues dans les années à venir...Affaire à suivre !

Intéressé ? Téléchargez le formulaire de demande d’agrément pour une QPP afin d’introduire votre dossier au plus tard avant le 01 janvier 2017.

Vous pouvez consulter les instructions et documents requis par la législation pour chacune des qualifications professionnelles particulières (QPP)



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.