La crise augmente le stress

La crise augmente le stress

Plus de 60% des employés européens subissent la pression liée à la récession économique, selon une enquête d’Office Team.

Cette division spécialisée dans le recrutement du staff administratif a enquêté auprès de 2.800 employés, dont 1.070 assistants administratifs en Belgique, aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Irlande et en République tchèque.

Les employés sont plus anxieux qu’il y a un an. 41% des Européens interrogés, et 36% des Belges affirment être moins sûrs de garder leur emploi.

Près d’un employé sur deux (48%) se déclare prêt à écourter son temps de travail afin de réduire la pression des coûts sur son entreprise. En Belgique, 2/3 des employés qui se disent prêt à réduire leur temps de travail y voient l’occasion d’avoir davantage de temps libre.

Le principal souci des Belges est d’assurer l’équilibre entre travail et vie privée (26%), suivi par la sécurité d’emploi (16%). Un ordre de priorité contraire à tous les autres pays, où la sécurité d’emploi est la principale préoccupation.

Stress

L’impact majeur de la récession économique semble être l’augmentation du stress. 26% des Belges interrogés le ressentent, ce qui est un peu moins que la moyenne (31%).

Les assistants administratifs ressentent davantage le stress que les autres employés. Les causes de stress sont la forte pression au travail (47%), le supérieur lui-même (41%) et les tâches imprévues (36%).

L’enquête avait été présentée ce 16 avril à l’occasion de la journée des secrétaires.

(photo : MindExpansi0n)



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.