Les Centres de jeunes obtiennent plus de subsides

Les Centres de jeunes obtiennent plus de subsides

Les Centres de jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont obtenu une subvention complémentaire. Ils sont environ 200 sur le territoire francophone. Toutes les maisons de jeunes, les centres d’information de jeunes, les centres de rencontres et d’hébergement bénéficieront ainsi d’un soutien renforcé à leur fonctionnement dès cette année.

Le refinancement du secteur a comme objectif principal d’encourager l’emploi au bénéfice d’un secteur dont les acteurs remplissent quotidiennement des missions de proximité cruciales pour développer l’information, l’esprit critique et la citoyenneté des jeunes dans une perspective d’émancipation.

Financer un second temps plein

Sur proposition de la ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, le gouvernement vient de marquer son accord sur un financement complémentaire de 1.301.000 euros à destination des 210 centres de jeunes agréés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette mesure amorce par ailleurs l’octroi progressif, en 2018 et en 2019, de moyens leur permettant de financer un second emploi équivalent temps plein.

L’enveloppe dédicacée à cette politique a été complétée de 3.743.000 euros supplémentaires lors de l’élaboration du budget initial 2018. Elle sera ainsi portée à un peu plus de 5 millions d’euros dès 2018.

[A lire]

- Accompagnement individuel en maison de jeunes



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.