Les applications phares du secteur psycho-médico-social

Les applications phares du secteur psycho-médico-social

Conséquence directe du succès des Iphones et autres smartphones, des applications et plate-formes web fleurissent un peu partout. Voici un petit topo des initiatives phares, spécialement développées pour faciliter le travail des professionnels du secteur psycho-médico-social en Belgique.

Lire notre dossier : Le psycho-médico-social 2.0. : quand la technologie change la façon de travailler

eHealth, une référence numérique pour les acteurs de la santé

eHealth est la plate-forme belge des technologies de l’information et de la communication (TIC) appliquées à la santé. Il s’agit d’une institution publique de sécurité sociale dont la partie visible est le site web. Sa mission légale est de développer une vision et une stratégie pour une prestation de services et un échange d’informations électroniques dans les soins de santé, de manière efficace et sécurisée, tout en respectant la protection de la vie privée et, en concertation étroite avec les divers acteurs publics et privés des soins de santé. Le site eHealth propose diverses applications électroniques utiles aux entreprises, institutions et professionnels de la santé. Il permet aussi de consulter certaines informations spécifiques.

Selon que vous soyez un simple citoyen, un professionnel de la santé ou une institution, différentes mesures de vérification sont ajoutées pour vous octroyer l’accès aux applications.

Les professionnels du secteur voient un avenir énorme dans cette nouvelle méthode électronique développée sur l’ensemble de la Belgique.

Mobi33, le compagnon numérique mobile des infirmiers à domicile

Mobi33 est un logiciel de gestion et de facturation destiné aux prestataires de soins à domicile. Homologué par l’Inami, ce software permet aux infirmiers de suivre et de modifier leur tournée, ainsi que de connaître et d’adapter le dossier médical et les coordonnées de chaque patient. En outre, chaque prestataire peut transmettre des informations pertinentes à ses collègues et autres personnes impliquées dans la chaîne des soins.

Cette application permet également aux coordinateurs de groupements d’infirmiers de générer d’un clic un redéploiement des tournées en cas d’imprévu.

Le posomind, un petit boîtier de rappel pour prendre ses médicaments

C’est la start-up belge Medimind qui a lancé le posomind, à savoir un appareil qui a pour but de lutter contre les oublis des patients dans la prise de médicaments. Un phénomène qui frappe un patient sur deux et qui n’est pas sans conséquence...

En vente dans toutes les pharmacie du pays, l’appareil donne accès, en scannant la boîte, à l’ensemble des médicaments actuellement disponibles en Belgique. Seuls les pharmacies et les médecins sont habilités à en modifier le contenu, à savoir la posologie du ou des médicament(s) à prendre.

À priori, il s’agit plutôt d’un outil à destination des patients que des professionnels, quoique, s’il fait ses preuves, l’appareil aura des conséquences directes sur le secteur puisque chaque année, dans l’Union Européenne, 200 000 personnes meurent à la suite d’une erreur dans la prise d’un médicament. Selon le journal Le Soir, cela coûte « la bagatelle de 125 milliards d’euros aux systèmes de Sécu, notamment via les hospitalisations que l’on aurait pu éviter, les soins supplémentaires, les handicaps indus. » L’enjeu de cet outil est donc de taille.

SAFA, quand l’aide aux personnes se modernise

Le système Smartphone SAFA (Service d’Aides aux Familles et aux Aînés) permet le remplacement du formulaire papier « F54 » utilisé par toutes les aides familiales de la Région wallonne par un processus informatisé. Ce formulaire sert à la validation des prestations en récoltant les signatures des familles visitées et les kilomètres parcourus par les aides familiales.

La Région bruxelloise cherche également à développer une application mobile pour les aides familiales. Le projet est actuellement toujours en construction.

MyCareNet, pour l’échange d’informations en toute sécurité

MyCareNet vise l’échange électronique et sécurisé de données et d’informations structurées entre les prestataires de soins professionnels et les mutualités au travers d’une plate-forme Internet. MyCareNet souhaite simplifier les procédures administratives et apporter une valeur supplémentaire aussi bien pour les prestataires de soins que pour leurs patients. L’accroissement de la sécurité et de la vitesse de transfert de l’information permet d’optimaliser l’échange des données.

Voici donc brièvement présentées 5 initiatives relativement nouvelles dans le domaine de la santé 2.0. Demain, d’autres applications développées pour le secteur psycho-médico-social vous seront détaillées. N’oubliez donc pas de faire un saut sur le site du guide social pour en savoir plus.

Delphine Hotua

N’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous ou sur nos réseaux sociaux



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.