Bruxelles va accueillir un centre pour femmes migrantes

Bruxelles va accueillir un centre pour femmes migrantes

Le nouveau gouvernement bruxellois a mentionné, dans son accord de coalition, sa volonté d’améliorer l’accueil des migrants. Dans cette optique, la région va ouvrir un centre pour femmes migrantes dans la capitale.

« En tant que réponse concrète à la situation spécifique des femmes migrantes, célibataires ou accompagnées de mineurs, le gouvernement fournira un espace d’accueil à très court terme afin que ce public et ses enfants puissent échapper aux problèmes qui les entourent », peut-on lire dans l’accord de coalition du gouvernement bruxellois fraichement constitué. Ce dernier souhaite prendre en compte la situation des migrants et adapter ses réponses le plus justement possible.

- [A lire] : Sans-abrisme : le réceptacle des échecs de nos politiques migratoires

Pas d’aide du Fédéral

Le gouvernement bruxellois souhaite se doter d’une zone d’accueil de courts séjours destinée aux migrantes accompagnées de mineurs ou seules. Il souhaite que les droits des migrants en matière de logement soient respectés. Le centre pour les femmes migrantes fonctionnera un peu sur le même principe que le centre « Pierre Bleue » à Yvoir.

Le but de ces centres est de permettre aux femmes réfugiées les plus vulnérables de se défaire petit à petit de la peur, la honte, le stress, l’angoisse en offrant un cadre permettant de se reconstruire. Un accompagnement adapté pourrait également être proposé comme cela est déjà le cas dans le centre de la « Pierre bleue ». Le gouvernement souhaite également continuer à soutenir le centre d’accueil « Porte d’Ulysse » qui est géré par la plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés.

Cependant, la région bruxelloise ne pourra pas compter, du moins pour le moment, sur le soutien financier du gouvernement fédéral dans l’optique d’intégrer les réfugiés sans papiers dans la lutte contre le sans-abrisme. Et pour cause, la Ministre de l’Asile et de la Migration en Affaires courantes, Maggie de Block, a balayé d’un revers de la main cette possibilité...



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus