Certificat en médiation : développer une autre approche du conflit

Certificat en médiation: développer une autre approche du conflit

La médiation et les modes alternatifs de règlement des conflits prennent une place de plus en plus importante dans le secteur psycho-médico-social. Face à cet essor, il est essentiel d’offrir une formation de qualité aux professionnels qui investissent ce domaine. Ce constat a poussé l’Université catholique de Louvain, l’Université de Namur et l’Université Saint-Louis à unir leurs forces afin de proposer, en partenariat, la formation en médiation générale.

Vous êtes médiateur et vous avez envie de perfectionner votre pratique professionnelle ? Vous souhaitez faire de la médiation votre futur métier ? Vous désirez vous initier à cette discipline afin de développer une autre approche du conflit ? Le certificat interuniversitaire en médiation générale pourrait alors vous intéresser. Car, la médiation ne s’improvise pas ! Elle requiert des connaissances théoriques ainsi que pratiques. Dispensée par l’Université catholique de Louvain, l’Université de Namur et l’Université Saint-Louis, cette formation de 160 heures a, en effet, pour mission de fournir aux participants les bases de la médiation, via des cours pratiques mais également via des exercices de mise en situation.

- [A lire] : Les médiateurs face aux enjeux des nouveaux modèles familiaux

60 heures de séances de formation à la pratique

Le programme, qui débute le 3 octobre 2019, est composé de cinq modules : initiation à la médiation au conflit, droit, philosophie, psychologie et communication et finalement communication. Ces différents cours sont centrés sur des approches théoriques du conflit (et de sa prévention et/ou sa gestion) et de la médiation. Le but est de permettre aux étudiants de se familiariser avec les principales dimensions qui se jouent dans le processus de médiation.

Après cet apport théorique, les participants bénéficieront de 60 heures de séances de formation à la pratique de la médiation. Elles se tiendront en groupes restreints et seront animées par des médiateurs-formateurs agréés par la Commission fédérale de médiation.

À noter finalement qu’en fin d’année, les étudiants prendront part à une séance d’exercice d’intégration. L’objectif est double : le perfectionnement de leurs connaissances et compétences transversales ainsi que la création de liens entre les enseignements disciplinaires.

- [A lire] : La médiation pour résoudre les conflits, véritable évolution judiciaire

Et après, une spécialisation ?

Vous souhaitez suivre cette formation générale en médiation ? Voici les conditions d’admissions : vous devez être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type long ou court, avec ou sans expérience professionnelle. Toutefois, pour les candidats qui ne disposent pas des titres normalement requis, une admission est éventuellement possible sur base de l’expérience. Il convient alors de remettre un dossier de valorisation des acquis qui sera examiné par la Commission d’admission du programme.

« Les cours et les examens ont lieu certains vendredis en journée (sur le site de l’UCLouvain à Louvain-la-Neuve ou sur le site de Saint-Louis à Bruxelles) et certains samedis matin (sauf exception, toujours sur le site de Saint-Louis) en suivant le calendrier académique des universités partenaires (fin septembre/début octobre à juin) », annoncent les universités. « A titre exceptionnel, certaines séances peuvent être dispensées en soirée. »

Outre cette formation généraliste, il est également tout à fait possible de se spécialiser dans différentes approches de la médiation. En effet, l’Université catholique de Louvain, l’Université de Namur et l’Université Saint-Louis proposent également de se former à la médiation civile et commerciale et à la médiation sociale, à la médiation familiale et finalement à la médiation locale, scolaire, pénale et en soins de santé.

Vous avez envie de participer à cette formation ?

Retrouvez toutes les informations dans notre rubrique Formations en cliquant ici



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus