Les entreprises s’engagent contre la violence domestique

Les entreprises s'engagent contre la violence domestique

Le sujet des violences faites aux femmes a occupé le devant de la scène récemment. Plusieurs acteurs politiques se sont concrètement engagés afin de lutter contre ce phénomène toujours présent dans nos sociétés. Les entreprises européennes ont décidé de rejoindre le mouvement et plusieurs rencontres sont prévues à Bruxelles et Paris afin de sensibiliser les professionnels. Baptisé CEASE, le projet vise à rendre conscientes plusieurs structures et à mettre en place des outils concrets afin de lutter contre ce fléau. [Un article de la plateforme Pour la Solidarité.]

Dans le cadre du projet européen CEASE, de nombreuses entreprises et organisations se réuniront prochainement à Paris et à Bruxelles pour signer la Charte des entreprises engagées contre les violences domestiques. Un premier pas primordial dans la lutte contre ce phénomène aux conséquences graves et dont le coût annuel au niveau européen est estimé à 226 milliards d’euros.

Les violences domestiques impactent tous les aspects de la vie d’une victime, avec de nombreux effets néfastes sur sa vie professionnelle. Grâce à leur importante capacité de mobilisation et à la place qu’elles occupent dans notre société, les entreprises ont un rôle majeur dans le combat contre les violences entre partenaires. Le projet européen CEASE a pour objectif d’aider les entreprises à devenir un environnement sûr et pourvu des ressources nécessaires pour soutenir les victimes de violences.

- [A lire] : 400.000 euros pour lutter contre les violences faites aux femmes

Novateur, le projet CEASE vise :

- La création du premier réseau européen d’entreprises engagées dans la lutte contre les violences conjugales.
- La conception et l’animation d’une formation à l’accueil d’employé-e-s victimes, à destination des entreprises.
- La sensibilisation sur ce sujet encore tabou.

Trois entreprises pionnières - dont la coopérative belge SMart ainsi que l’entreprise ENGIE - ont d’ores et déjà décidé de s’engager dans ce combat et sont parties prenantes dans la réalisation des objectifs de CEASE.

- [A lire] : Violences conjugales : la ligne d’écoute fonctionne !

Evénements à Paris et à Bruxelles

Deux événements (ces 9 novembre à Paris et 23 novembre à Bruxelles) seront l’occasion de dévoiler la Charte des entreprises engagées contre les violences domestiques, un document d’engagement novateur que les organisations partenaires, ainsi que celles qui le souhaitent, signeront officiellement.

Le vendredi 23 novembre 2018, avant-veille de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, POUR LA SOLIDARITÉ convie les entreprises belges à une matinée d’échanges autour de leur implication contre les violences domestiques (événement organisé avec le soutien du SPRB / Equal). De plus le module de formation à l’accueil de victimes de violence à destination des entreprises, conçu dans le cadre du projet, sera présenté en avant-première.

- [A lire] : Un plan d’action pour les violences faites aux femmes

Vous représentez une organisation ou une entreprise et désirez, vous aussi, vous engager ? Contactez-nous !

Découvrez le site web du projet CEASE pour en savoir plus.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus