Rentrée sociale : les blouses blanches ne vont rien lâcher !

Rentrée sociale: les blouses blanches ne vont rien lâcher !

Depuis des mois maintenant, le secteur de la santé revêt sa blouse blanche chaque mardi. Un rituel pour exprimer le ras-le-bol et dénoncer la pression et les mauvaises conditions de travail. Après deux mois de vacances, le personnel soignant va faire une rentrée tonitruante. Il compte bien ne rien lâcher ! Les Blouses Blanches vont manifester ce 9 septembre au matin devant les bureaux du SPF emploi puis mèneront, le mardi 10, de nouvelles actions sonnant la rentrée sociale.


- [A lire] : Les Blouses Blanches exigent un plan d’actions : manifestation lundi !

« En juillet la CNE avait prévenu et pointé le fait de faire attention à la gronde sociale du pays. Que si aucune avancée sur le dossier et aucune avancée sur les revendications n’étaient perceptibles, la rentrée serait agitée », informe Evelyne Magerat, secrétaire Permanente CNE dans les soins de santé. Ce lundi 9 septembre est une date clé pour le secteur : c’est le jour de la réunion de la Commission paritaire des soins de Santé. La réunion de la dernière chance ! Car, toute la profession attend des réponses concrètes. Pour rappel, les négociations, qui doivent concrétiser les (maigres) avantages prévus dans l’Accord social Non-Marchand signé en octobre 2017, sont au point mort !

- [A lire] : Mardi des blouses blanches : le cri noir du service hospitalier

Continuer à sensibiliser sur les maux du secteur

Le mouvement, fidèle à sa ligne de combat, va reprendre la sensibilisation de ses revendications dès cette semaine et « cela chaque mardi durant autant de temps qu’il le faut », affirme Evelyne Magerat.

Les professionnels contestent toujours les normes d’encadrement, la difficulté de récupérer les heures supplémentaires ainsi que les différentes conditions de travail qui se dégradent du fait du manque de moyens de plus en plus intense. Si l’été a été calme côté manifestations, il a été rude pour le personnel soignant conduisant à une pérennisation des contestations et du mouvement. De plus, la plateforme citoyenne santé en lutte va permettre de coordonner et donner plus d’ampleur aux nombreuses actions menées par le secteur.

En ce sens, mardi 10 lancera le retour des mardis des Blouses Blanches et les multiples actions à l’initiative des différents hôpitaux. La CNE a indiqué qu’une journée d’actions nationale est déjà programmée pour le vendredi 24 octobre, autrement dit la vieille du deuxième anniversaire de l’accord bloqué.

- [A lire] : "Je suis infirmière. Depuis 4 ans. Et aujourd’hui, j’ai plus envie"

B.T.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus