Un coup d'gueule ? Le Guide Social vous publie !

Un coup d'gueule? Le Guide Social vous publie!

Suite aux nombreuses affaires qui ont secoué le secteur social ces derniers mois, le Guide Social a été à la rencontre des ministres, fédérations, syndicats, associations de terrain, les travailleurs sociaux pour qu’ils s’expriment sur un sujet qui les tient à cœur. Découvrez leurs participations dans la nouvelle rubrique, intitulée Carte Blanche.

Le secteur social a connu quelques revers depuis l’été 2017, tant au niveau de sa gestion interne parfois douteuse, qu’au niveau de ses représentants, parfois peu scrupuleux. Pourtant, au quotidien, le secteur ce sont des associations, des travailleurs sociaux passionnés et convaincus qui visent, chaque jour, à fournir des services de qualité à une population en demande. Dans l’objectif de toujours informer au mieux, d’être la caisse de résonance du secteur et de confronter les diverses opinions et d’offrir une contribution libre, le Guide Social lance, dès ce mois de mars, une nouvelle rubrique, intitulée « Carte Blanche ». Ministres, syndicats, fédérations, associations du non-marchand, travailleurs sociaux y proposent des écrits sur un sujet qui les fâche. Découvrez-les au plus vite !

Des cartes blanches

Le Guide Social souhaitait aller à la rencontre des personnes en charge au niveau législatif, mais également à la rencontre des associations de représentation auprès des autorités, des syndicats, des travailleurs... pour leur permettre de s’exprimer librement, sans langue de bois, sur un sujet qui les tient à cœur, une problématique qui fâche, une polémique… Intitulée « Carte Blanche », la rubrique vise à confronter les différentes opinions, à susciter de vives réactions et ne censurera aucun sujet.

La nouvelle rubrique voit officiellement le jour dès ce mois de mars et proposera plusieurs contributions écrites de la part des ministres, syndicats, associations représentatives et travailleurs du secteur. Parmi les « écrivains », le ministre de l’Aide à la jeunesse, Rachid Madrane, le CBCS, la ministre de l’Enfance, Alda Greoli, la CGSLB, le député André du Bus, les Fédérations des Maisons médicales, la présidente de l’Union Professionnelle Belge des Psychomotriciens Francophones, la Fedito Bxl, l’Unisoc, les travailleurs sociaux… et d’autres encore ! Retrouvez leurs contributions ici.

Un secteur qui a du poids

Alors qu’en Wallonie, le non-marchand reste le plus gros employeur de la région et a connu un taux de croissance de 5,6% depuis 2013, à Bruxelles, il compte pour 26% d’emplois, soit 164.000 postes sur 628.000. Une plus-value dès lors avérée et reconnue par la société. Le non-marchand regroupe également des domaines d’activités des plus variés : éducation, handicap, santé, santé mentale… Tout ce tissu associatif veille quotidiennement à offrir des services qui font sens.

Vous souhaitez contribuer ? Contactez-nous à redaction@guidesocial.be !

La Rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.