Celine Fremault veut-elle supprimer les contrats ACS à Bruxelles ?

Celine Fremault veut-elle supprimer les contrats ACS à Bruxelles ?

25 ans après avoir été créé, le statut ACS est analysé, voire remis en question. Alors, quel est l’avenir des agents contractuels subventionnés ?

Rédigé par Idea Consult, le rapport d’audit du dispositif d’octroi des emplois ACS a été présenté ce mercredi devant la commission de l’Economie et de l’Emploi du Parlement bruxellois.

On y apprend notamment que les emplois sous statut ACS sont globalement stables et bien payés. Cependant, leur coût - 178 millions en 2010 - est élevé et le contrôle pourrait faire l’objet d’une amélioration.

La ministre bruxelloise de l’Emploi, Céline Fremault (cdH), envisage une adaptation du dispositif, plus précisément en ce qui concerne le public bénéficiant du statut (l’objectif étant de favoriser les demandeurs d’emploi qui en ont le plus besoin) ou encore la rotation de l’emploi ACS.

Quid des emplois ACS actuels ? De quels autres critères la refonte du système tiendra-t-elle compte ?

Nous suivrons avec attention d’évolution de ce dossier.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus