« Retour à la liste

Lieu de l'emploi
1020 Laeken

Fonction
Assistant(e) social(e)

Type de contrat
Temps partiel - CDI

Employeur
Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola
av. J.J. Crocq, 15
1020 Laeken

Email

Activez javascript pour voir l'email

Assistant(e) social(e) Laeken Bruxelles 1020


Description de l’ASBL, institution

Travailler à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, c’est rejoindre l’équipe du seul hôpital belge exclusivement dédié aux enfants et aux adolescents.
Il a pour missions :
De soigner et d’accompagner l’enfant, l’adolescent et ses proches, par une prise en charge globale, multidisciplinaire, humaniste et d’excellence;
D’assurer un enseignement et une recherche de haut niveau par une démarche continue d’innovation et de développement des connaissances;
De contribuer activement à l’éducation à la santé.
En mettant tout en œuvre pour le bien-être de l’enfant, notre hôpital contribue à ce qu’il soit acteur de son propre développement et s’épanouisse dans la société.
En rejoignant l’équipe de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, vous partagez et défendez des valeurs centrées sur l’intérêt de l’enfant, la qualité et la fiabilité, l’amélioration continue, la collaboration et le respect.
L’HUDERF est l’un des deux hôpitaux spécialisés du réseau Iris de la Ville de Bruxelles et du CHU Bruxelles. Il est également un centre universitaire, agréé par l'ULB et la VUB et est le lieu principal de l’activité académique de pédiatrie de l’ULB. Il compte 183 lits, près de 200.000 patients en ambulatoire, dont 25.000 urgences et plus de 43.000 journées d’hospitalisation par année. 950 personnes y travaillent aujourd’hui, parmi lesquelles près de 235 médecins et 540 soignants et/ou paramédicaux


Poste à pourvoir

Contrat : Temps partiel - CDI

103/2021 Travailleur Social en neurologie (H/F/X)
CDI- 30H


Profil recherché, Compétences, Formations, Expérience

1. Conditions d’accès
 Posséder un diplôme de graduat ou bachelier infirmier social, infirmier communautaire ou assistant social
 Satisfaire aux conditions légales de bilinguisme (réussite de l'examen Selor)
 Satisfaire à l’entretien de sélection
 Satisfaire aux qualités requises pour la fonction

2. Missions

Le travailleur social a pour mission principale d’assurer le suivi social des patients en neurologie, y compris les patients bénéficiant des conventions INAMI IMOC et Neuromusculaires.

Le travail journalier se répartit comme suit :

1. Rencontre avec le patient et sa famille, recueil et mise à jour du dossier social
2. Évaluation des difficultés sociales pouvant être un frein à une prise en charge globale du patient (y compris la sortie et la liaison à domicile) et proposition des solutions adéquates en collaboration avec les familles (recherches d’informations utiles, contact avec les travailleurs sociaux en externe etc.)
3. Contact auprès des CPAS, des Mutuelles, des écoles spécialisées, des centres pour enfants non scolarisés, des centres de revalidation (Inkendaal, CTR,...), des services de répit (Villa Indigo,...), des services d'accompagnement (Réci-Bruxelles, Famisol,...). Introduction du dossier patient ou d’une demande spécifique auprès des services d’aide et d’accompagnement des enfants handicapés et malades (PHARE, AVIQ, VAPH)
4. Remise de l’attestation de l’orientation scolaire et du protocole justificatif aux parents lorsque l’enfant est inscrit dans une école spécialisée.
5. Transmission les rapports médicaux auprès des écoles spécialisés et des centres pour enfants non scolarisés.
6. Allocations familiales supplémentaires pour les patients suivis à l’Hôpital (se référer vers la procédure ENNOV).
7. Demandes des transports auprès des différents services (SAEM, Patient assistance, Sunchild dans le cas de nécessité financière du patient) si le patient n’a pas de capacité de le faire lui-même.
8. Gestion des patients entrants neurologiques, rencontre avec le patient et sa famille et mise à jour du dossier social
9. Rétablissement des droits sociaux des patients dans les délais imposés par la loi afin de les régulariser au niveau de l’assurabilité (par exemple : demande de prise en charge auprès du CPAS, Fedasil, Croix rouge, prise de contact auprès de la mutuelle, SAJ, SPJ etc.)
10. Recherche d’interprètes
11. Elaboration du projet sociale vers une transition adulte pour des situations ponctuelles de patients qui ne sont pas suivis par des école spécialisée qui peuvent assurer cette tache (contact avec centres de jours adulte + inscription sur listes d’attentes) .
12. Permanence sociale.

Le travailleur social affecté à ce poste devra pouvoir :
- Collaborer au bon fonctionnement du service
- Travailler aisément en équipe
- Gérer le stress lié à la surcharge ponctuelle de travail
- Faire face à une patientèle anxieuse et parfois difficile
- Savoir gérer les priorités

Le travailleur social est responsable de la bonne conduite des tâches journalières et du respect des procédures de travail mises en œuvre.
Tout changement dans la procédure de travail sera soumis à l’approbation de sa hiérarchie (N+1).

Le travailleur social est en contact direct avec différents services de l’hôpital : unités des soins, accueil central, facturation. Il assure le lien entre son service médical et les autres travailleurs sociaux de l’hôpital. Il est en lien avec des institutions en dehors de l’Hôpital (CPAS, SPJ, SAJ, maisons médicales etc.).



3. Compétences requises pour le poste

Savoir :
Maitriser la législation sociale en vigueur afin d’assurer une optimale exécution des responsabilités liées au poste.

Il doit utiliser la 2ème langue nationale (critères de réussite d’examen de Selor).

Savoir-faire :
Le travailleur social doit assurer un accompagnement global du patient dans son trajet de soins et de vie en vue de son autonomie et de son bien-être en respectant les valeurs de l’équipe sociale: esprit d’équipe, éthique, bienveillance, respect et professionnalisme.
Il doit également être capable de rechercher toute information utile à son activité professionnelle et la mettre en application.

Savoir être :
Le travailleur social doit veiller à ce que son activité soit en phase avec la vision et la carte stratégique de l’Hôpital ainsi qu’avec les évolutions et attentes de la société.
Il doit faire preuve de discrétion, de rigueur et de méthode et posséder le sens des priorités. Être ouverte aux changements est un prérequis pour la fonction.
Le travailleur social est tenu au respect du secret médical.

La ponctualité est indispensable.
La responsabilité personnelle du travailleur social est de prendre soin de son équilibre personnel, de maintenir et développer ses connaissances et compétences de façon continue avec l’accompagnement de la hiérarchie.

Il devra être disponible dans les moments où l’abondance de travail pourrait le réclamer.
Il doit être capable de s’intégrer au travail en équipe et de gérer le stress engendré par une surcharge ponctuelle de travail ainsi que par des patients anxieux ou difficiles.
Il fera preuve d’initiatives mais toutefois dans les limites de sa compétence.
Il doit être à l’écoute des patients, pouvoir répondre à leur demande et posséder le sens de l’accueil et du contact humain.

L’expérience d'une diversité multiculturelle et la capacité d’adaptation aux différences culturelles sont des atouts.


4. Objectifs du poste et contributions attendues du titulaire

Dans le cadre d’un appel externe : dans le trimestre qui suit son engagement, le travailleur social devra être capable d’effectuer le travail journalier ; en outre, il devra connaître le fonctionnement de son service et pouvoir localiser les différents services de l’hôpital en vue de renseigner le patient et/ou de l’aiguiller vers le service compétent. Il devrait pouvoir utiliser les logiciels de l’hôpital et en particulier ceux qui lui sont nécessaires dans l’accomplissement de sa tâche (Wish, Synchro, Bdoc etc.. ).

Dans le semestre qui suit son engagement, le travailleur social devrait répondre aux objectifs recherchés pour le poste.

Il devra démontrer les améliorations dont il aura fait preuve par rapport aux faiblesses mises en évidence lors de son engagement.

Dans le cadre d’un appel interne, le travailleur social devra être capable d’effectuer le travail journalier ; en outre, il devra connaître le fonctionnement de son service et pouvoir localiser les différents services de l’hôpital en vue de renseigner le patient et/ou de l’aiguiller vers le service compétent. Il devra pouvoir utiliser les logiciels de l’hôpital et en particulier ceux qui lui sont nécessaires dans l’accomplissement de sa tâche (Wish, Synchro, Bdoc etc.. ).

Il devra démontrer les améliorations dont il aura fait preuve par rapport aux faiblesses mises en évidence lors de son affectation.

5. Missions et valeurs
Le travailleur social adhère aux missions et valeurs véhiculées par l’HUDERF qui sont résumées ci-dessous :
- Intérêt de l’enfant
- Collaboration et respect
- Qualité et fiabilité
- Amélioration continue

6. Formations

Dans le cadre de son travail, il est obligatoire que le travailleur social assiste à la formation
« Comment gérer l’agressivité et la violence du patient et de sa famille ». La formation
« Hygiène des mains » est obligatoire pour tout le personnel.
7. Langue

Vous avez de bonnes connaissances de la seconde langue nationale ou vous êtes disposés à les acquérir (cours de langues organisés en interne sur le temps de travail, possibilité d’obtenir une prime de bilinguisme SELOR de 150€ bruts sous réserve de la remise du Selor Art. 10 ou 12).

8. Offre

 Un contrat à durée indéterminée avec une échelle barémique du secteur public (charte sociale).

o Assimilé au grade de : Infirmier Social ou Assistant Social
o Montants annuels à temps plein : Echelle barémique (charte sociale) : BH 1/2/3

Min. : 28 736,86€ indexés (index : 1.7758)
Max. : 51 816,15€ indexés (index : 1.7758)
Le maximum est atteint après 27 ans d’ancienneté pécuniaire.

 Des avantages extra légaux :

o Des chèques repas d’une valeur de 7,30€
o Des tarifs préférentiels en matière de soins médicaux dans tous les hôpitaux du réseau IRIS (pour vous, votre conjoint, vos ascendants ou descendants à charge)
o Remboursement à 100% de l’abonnement annuel stib, une intervention de 80% dans les frais de transport en commun et/ou une indemnités forfaitaire de vélo
o Une prime annuelle d’attractivité
o Une allocation mensuelle de bilinguisme de 150€ bruts (sous réserve de la remise du brevet Selor Art. 10 ou 12)
o 24 jours de congés légaux et 5 jours de congés extra-légaux (+ les différents congés de circonstance)
 De multiples opportunités de carrière au sein d’un grand réseau (IRIS)
 Un parcours d’intégration personnalisé pour vous accompagner dans votre prise de poste
 Un programme de formations qui vous permettra d’évoluer tout au long de votre carrière
 Crèche sur site


Comment postuler

Modalités d’introduction des candidatures

Entrée en fonction : immédiate

Veuillez-vous rendre sur le site internet ou l’intranet de l’HUDERF introduisez votre candidature en ligne directement via l’offre concernée (CV + lettre de motivation).

Le présent appel doit être porté à la connaissance de tous les membres du personnel. C’est pourquoi les Chefs de Service veilleront à ce que ces informations soient également communiquées aux membres de leur service.

Dirk THIELENS
Directeur Général a.i.

Plus d'infos : https://job.huderf.be/fr/vacature/62883/103-2021-travailleur-social-en-neurologie-h-f-cdi-30h/

N'oubliez surtout pas de faire référence au Guide Social lors de l'envoi de votre candidature : c'est déjà un gage de sérieux de votre part.

(publié le )
Employeur

av. J.J. Crocq, 15
1020 Laeken
Email :

Activez javascript pour voir l'email




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus