« Retour

Informations sur l'employeur
logo

Quai des Ardennes, 24
4020 Liège

La Plate-Forme Psychiatrique Liégeoise asbl, REALiSM, RELIA et Fusion Liège couvrent le champ des soins de santé mentale sur le territoire de la province de Liège. Elle vise une conception intersectorielle des soins.

Agent de liaison Liège Liège 4020


Description de l’ASBL, institution

Dans le cadre de la nouvelle politique en santé mentale et des programmes de soins en santé mentale (guide consultable via ce lien : http://www.psy0-18.be/images/Guide_0-18/Guide_Psy0-18_fr.pdf ) et plus particulièrement dans le cadre des activités développées par le réseau de la province de Liège en santé mentale pour les enfants et les adolescents (REALiSM : Réseau Enfants Adolescents en province de Liège Santé Mentale), nous recherchons de nouveaux collaborateurs dont les compétences sont explicitées dans le présent document.
6 agents de liaison sont ainsi recrutés pour s’intégrer au réseau REALiSM. Un profil commun ainsi que certaines spécificités liées aux publics cibles sont décrites ci-dessous.


Poste à pourvoir

Contrat : Temps partiel - CDI

Agent de liaison dévolu à la problématique des adolescents judiciarisés présentant une problématique psychiatrique
0.5 ETP


Profil recherché, Compétences, Formations, Expérience

• Avoir une bonne connaissance du guide « vers une nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents » et des différents programmes dans leur transversalité.
• Etre capable d’identifier les acteurs, l’offre et les besoins en lien avec les publics cibles/agent de liaison.
• Répertorier de manière la plus exhaustive possible les acteurs des différents secteurs en lien avec les publics cibles de la fonction.
• Etre capable de mettre en œuvre des activités de liaison intersectorielle en fonction des publics cibles/agent de liaison sous forme d’intervision, de consultation, d’approches pratiques et théoriques
• Etre capable d’Identifier les besoins en formation, intervision, immersion en fonction de l’existant (en fonction des coordinations locales existantes)
• Etre capable de développer des consultations et des activités de liaison au sein du réseau entre tous les services en lien avec les enfants et les adolescents (médecins généralistes, pédiatres, les pédopsychiatres, les centres psycho-médicosociaux (secteur prévention, PMS), les services éducatifs et d’accompagnement, etc.
• Au sein du REALiSM être un vecteur de lien et d’articulation entre les différents partenaires en participant aux commissions intersectorielles « Consultation & Liaison Intersectorielle » mais également dans d’autres commissions le cas échéant.
• Etre capable de collaborer avec l’Equipe mobile REALiSM tant dans le champ de la crise que des soins de longue durée.
• Etre capable de mettre en place des sessions d’intervision et de supervision intersectorielles mais aussi des ateliers, des formations croisées ainsi que des immersions assurant une transmission réciproque d’expertises diverses et complémentaires entre les différents opérateurs.
• Etre capable de favoriser le travail en réseau afin de promouvoir l’échange et la valorisation d’expertises. Il s’agit aussi d’affiner les diagnostics et les traitements.
• Etre capable de mettre en place des formations, sensibilisations regroupant des opérateurs des différents secteurs,
• Etre capable de développer des consultations conjointes à formaliser par des conventions de collaboration.
• Etre capable de détecter auprès des professionnels des différentes sphères les besoins en termes de formations et d’intervisions. Cela permettra d’identifier les problématiques partagées sous différents angles de vue et d’y apporter des pistes de solution.
• Etre capable de favoriser les échanges tant sur les aspects cliniques qu’organisationnels entre les différents intervenants

De manière transversale, une attention particulière sera accordée au dysfonctionnement psychique d’enfants et de familles issus de l’immigration ayant besoin d’une intervention psychiatrique transculturelle.

2. Objectifs opérationnels
• S’appuyer sur l’existant de manière à pouvoir bénéficier des expertises, pratiques déjà mises en place.
• Améliorer l’offre d’aide et de soin à l’égard des enfants et des adolescents et de leur entourage pour chaque public cible
• Etayer des collaborations intersectorielles systématiques dans le(s) secteur(s) spécifique(s) de chaque agent de liaison.
• Renforcer le réseau intersectoriel (REALiSM) par le biais de conventions, chartes, outils communs, comités…

3. Objectifs spécifiques à la problématique des adolescents judiciarisés présentant une problématique psychiatrique

• Avoir une connaissance théorique et des affinités pratiques avec le circuit médico-légal et ses liens avec les problématiques psychiatriques associées.
• Favoriser les échanges tant sur les aspects cliniques qu’organisationnels entre les différents intervenants.Le circuit médico-légal a d’ores et déjà développé des consultations et liaisons entre les différents secteurs concernés.
• L’agent devra soutenir et coordonner ces concertations en les impliquant dans un réseautage le plus large et diversifié possible. L’idée est d’échanger et d’ajuster les pratiques des différents secteurs pour offrir un suivi sur mesure au jeune.
• L’agent de liaison devra être familier des institutions judiciaires et soutenir des collaborations fructueuses entre les IPPJ, AJ, centres d’accueil afin de permettre une réflexion commune sur base de situations problématiques mais également à un niveau méso sur les pratiques des différentes institutions.
• Il donnera l’impulsion et/ou le soutien à un ou des groupes de réflexion qui permettra (permettront) l’échange de savoirs et de pratiques et qui soutiendra une forme d’intervision. Ce groupe transversal visera à développer des liens entre les différents secteurs impliqués dans la problématique des adolescents judiciarisés qui présentent une problématique psychiatrique.
• Il poursuit l’objectif de développer une prise en charge individualisés en rassemblant les ressources qui existent et celles qu’il contribuera à créer.
• L’agent de liaison mettra en place des concertations (autour de thèmes, de problématiques partagées dans les collaborations justice/santé mentale mais aussi entre partenaires de secteurs différents).
• Cet agent de liaison sera sera également un « tiers » dans les difficultés. Il tâchera de maintenir une position “méta” et de créer du lien entre les partenaires.
• Il sera une personne « ressource » : rôle d'information, d'accompagnement dans les orientations mais aussi de clarification des réalités comme celle des disponibilités, des groupes pris en charge, ... . Il aura un rôle facilitant pour l’accès aux soins et aux partenariats à créer autour des situations
• Il sera également question pour lui de mettre en place des consultations conjointes (avec une mobilité pour les jeunes de la province de Liège donc en institution, au SPJ, ...).


Comment postuler

Candidature à rentrer au plus tard le 15 novembre 2017 à midi UNIQUEMENT à l’adresse mail suivante : info@realism0-18.be

Date de clôture des candidatures :

Plus d'infos : www.realism0-18.be

N'oubliez surtout pas de faire référence au Guide Social lors de l'envoi de votre candidature : c'est déjà un gage de sérieux de votre part.

(publié le )
Employeur
logo

Quai des Ardennes, 24
4020 Liège


Envoyer un email à : Plate-Forme Psychiatrique Liégeoise asbl

(fichier Word, PDF, ... Taille max. : 10 Mo)
captcha
Ce système empêche l'envoi de spam ; il vous suffit de recopier les six chiffres indiqués ci-dessus.



Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.