« Retour à la liste

Lieu de l'emploi
1070Anderlecht

Fonction
Médiateur(trice) interculturel(le)

Type de contrat
Temps plein - Contrat de remplacement

Date de clôture des candidatures
22/05/22

Employeur
Département Prévention de la Commune Anderlecht
Rue du Chapelain, 2 / 4
1070 Anderlecht

Email

Activez javascript pour voir l'email

Médiateur(trice) interculturel(le) Anderlecht Bruxelles 1070


Description de l’ASBL, institution

Le département prévention de la commune d'Anderlecht est un grand service multidisciplinaire, composé d'assistants sociaux, psychologues, criminologues, gardiens de la paix, travailleurs
sociaux de rue,… (125 travailleurs). Il s'articule autour de 2 grands types d'axes: un axe transversal, composé de 2 cellules de soutien
aux acteurs de terrain et de 4 axes au service du citoyen.
La finalité du département est de renforcer les facteurs de protection de l’exclusion sociale, de la victimisation et de la délinquance. En mettant en place des projets de prévention sociale
et de prévention situationnelle, nous essayons également d'améliorer le sentiment de sécurité des habitants de la commune et dès lors la qualité de vie des citoyens. Le département prévention
porte une attention particulière aux publics fragilisés.

L'axe prévention des risques

L'axe prévention des risques fait partie d'Anderlecht Prévention et regroupe 6 dispositifs (au total 17 travailleurs):

 Le service de médiation locale : médiation dans le cadre de
conflits interpersonnels et prévention des conflits.
 Le S.C.A.T. : service d’accompagnement des personnes avec
une consommation problématique de drogues ou de
médicaments.
 Le S.E.M.J.A. : service d'encadrement des mesures judiciaires
alternatives.
 Le chargé de projet « jeunes et assuétudes ».
 La cellule prévention vol.
 La CRIPA : Cellule Relations Interculturelles et Primo Arrivants


La CRIPA vise à renforcer les liens entre les personnes primoarrivantes installées à Anderlecht et la société d’accueil, et faciliter l’intégration des primo-arrivants. A cette fin, elle essaie d’améliorer
d’une part les connaissances des primo-arrivants à propos des différentes institutions (locales) et d’autre part, la connaissance des acteurs de ces institutions (locales) au sujet des primo-arrivants.
La CRIPA considère que le processus d’intégration est un processus dynamique, à double sens, de compromis réciproque entre les personnes
migrantes et la société d’accueil.
Dans cette perspective, la personne qui migre en Belgique a un rôle actif à jouer dans son intégration (apprentissage de la langue et du fonctionnement du nouveau pays, respect des normes et valeurs envigueur, etc.). De l’autre côté, la société d’accueil doit mettre tout en oeuvre pour faciliter l’intégration des migrants, notamment en garantissant
l’accès aux différents services et droits, en proposant un accueil inclusif et en luttant contre la discrimination et l’exclusion.

La CRIPA est composée d’un chargé de projets, de 2 médiateurs interculturels, d’un accompagnateur social et d’un accueillant.


Poste à pourvoir

Contrat : Temps plein - Contrat de remplacement

Le médiateur interculturel du service Prévention de la commune d'Anderlecht fait office de "figure de pont" entre les citoyens récemment arrivés en Belgique et la société Belge dans son ensemble
(institutions et population).
Le médiateur interculturel accorde une attention particulière aux personnes issues de la communauté syrienne récemment installée à
Anderlecht.
Par sa connaissance fine de la situation de migration et d'exil et des spécificités sociales et culturelles de son public-cible, il est un relais,
tant pour les usagers que pour les différents services auxquels ils ont affaire.
Ses interventions ne visent pas à remplacer les actions des travailleurs sociaux (travailleurs sociaux de rue, médiateurs locaux, animateurs,
enseignants, assistants sociaux, ...) mais à les compléter en favorisant l'accessibilité des services et la communication entre les parties. De ce fait, le médiateur interculturel ne travaille pas seul, il
est en permanence en lien avec un réseau d'intervenants sociaux avec lesquels il construit ses interventions.

1. De manière générale, le médiateur interculturel devra renforcer la position sociale des personnes issues de son publiccible.
2. De manière particulière, en tant qu’agent communal, le médiateur interculturel investira 3 « espaces sociaux » prioritaires
: le département démographie de la commune
d’Anderlecht (Service population et Bureau des Etrangers en particulier), le CPAS d’Anderlecht et les écoles anderlechtoises.
3. Il identifiera et développera, en particulier dans le quartier de Cureghem, un réseau de partenaires susceptibles de favoriser l'inclusion de son public-cible. Il orientera les usagers vers les services ad hoc, facilitera la communication, participera
à la construction de solutions négociées entre les usagers et les services.
4. Il s'associera au développement d'initiatives collectives et communautaires originales en vue de dépasser les freins à l'inclusion qu'il aura identifiés.
5. Il participera à la réalisation d'un monitoring (enquête de quartier, questionnaire dans les écoles, etc.) de la situation des Syriens, installés ou scolarisés à Anderlecht afin de mieux identifier leurs priorités, les difficultés auxquelles ils
font face, la manière dont ils tentent de les résoudre et les freins "externes" et "internes" qui entravent leur inclusion.

Le médiateur interculturel travaille dans une perspective de responsabilisation, d'émancipation et d'autonomisation de son public cible.


Profil recherché, Compétences, Formations, Expérience

 Capacité à travailler avec un public en milieu populaire dans un cadre multiculturel;
* Capacité d'écoute et de dialogue;
 Capacité de mobilisation d'individus et de groupes autour d'un projet;
 Capacité à gérer des conflits et apaiser des tensions;
 Capacité de mise en place et de mobilisation d'un réseau professionnel;
 Capacité à communiquer l'information de manière transparente;
 Capacité à travailler de manière autonome et à s'intégrer au sein d'une équipe multi-disciplinaire.
 Disponible et flexible;
 Communicatif et sociable;
 Diplomate et résilient;
 Neutre et discret;
 Esprit d'initiative et créativité;
 Rigoureux ;
 Sens des responsabilités et de l'organisation;
 Capacité de prise de distance avec son public


 Connaissance des situations de migration/d’exil et des difficultés y afférant
 Connaissance générale de l'aire culturelle Moyen-Orientale
 Connaissances du réseau d'aide aux migrants, et du secteur institutionnel bruxellois (en particulier anderlechtois)
 Connaissances de base des questions liées au séjour et à l’aide sociale en général (droit, procédures, etc.)
 Connaissances de base de l’outil informatique (suite office)
• Français – Néerlandais
• Capacité de comprendre et parler l’arabe classique
• Connaissance de toute autre langue est un atout

Diplôme de bachelor/ graduat à orientation sociale (BAC+3) et expérience probante en travail social avec des groupes sociaux et/ ou culturels en situation de migration.

La possession d'une certification de formation en communication et négociation interculturelle est un atout majeur.

Une expérience probante en travail social avec des personnes en situation de migration; et/ou des connaissances de l’aire culturelle Moyen-Orientale et du groupe culturel « dom » sont des atouts majeurs.

Certificat de Bonne Vie et Moeurs modèle 2


Comment postuler

https://jobs.anderlecht.be/nl/vacature/71558/mediateur-interculturel-
m-f-x-cr-avec-fortes-probabilites-de-renouvellement/

Date de clôture des candidatures :

Plus d'infos : https://jobs.anderlecht.be/fr/vacature/71558/mediateur-interculturel-%20m-f-x-cr-avec-fortes-prob...

N'oubliez surtout pas de faire référence au Guide Social lors de l'envoi de votre candidature : c'est déjà un gage de sérieux de votre part.

(publié le )
Employeur

Rue du Chapelain, 2 / 4
1070 Anderlecht
Email :

Activez javascript pour voir l'email




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus