Mémoires/TFE

La loi du 6 janvier 2003 concernant les méthodes particulières de recherches et quelques autres méthodes d'enquête

Approche sous l'angle d'un mythe propre à la police d'après la mythologie de J.P. BRODEUR


Le 6 janvier 2003, est promulgué la loi concernant les méthodes particulières de recherches (observation, infiltration et recours aux indicateurs) et quelques autres méthodes d'enquête, entrée en vigueur le 22 mai de la même année. Malgré des pratiques préexistantes, des constructions juridiques maladroites et fragiles de la jurisprudence, des travaux de commissions parlementaires et deux circulaires ministérielles en 1990 et 1992, il a fallu attendre tout ce temps avant que le législateur ne se décide à "cadrer" les pratiques policières. Toutefois, est-ce bien le cas? S'agit-il bien d'un encadrement ou plutôt d'une légitimation voire encore d'un prétexte du politique dans la croisade anti-terroriste du gouvernement? Le présent mémoire tente d'apporter un regard original sur cette matière en utilisant des concepts propres aux théories de J.P. BRODEUR.


Auteur

Guillaume CORNELIS

Email :
Etudes : Criminologie
Etablissement : Ecoles des sciences criminologiques Léon CORNIL, ULB
106p.

Thème : Justice & droit
(enregistrement le 14/04/04)

« Retour

Publier une annonce

Pour présenter votre mémoire sur guidesocial.be, suivez le lien suivant :

publier une annonce

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus