Le dossier médical sur une application mobile

Le dossier médical sur une application mobile

Il est désormais possible de récupérer son dossier médical, grâce à une application mobile.

Décidemment, l’e-santé progresse et à pas de géants. La ministre de la santé, Maggie De Block, investit dans le secteur et a lancé plusieurs appels à projets pour différentes applications. Qu’on y adhère ou non, il faut se rendre à l’évidence : la technologie sera notre « alliée dans la maladie ». Actuellement, une application, baptisée Andaman7, permet de récupérer son dossier médical sur smartphone.

Le CHU de Liège, pionnier

C’est le CHU de Liège qui mènera les premiers essais. Le patient devra télécharger l’application via son smartphone et envoyer un mail pour démarrer le transfert des données médicales. Tout sera accessible : résultats de prise de sang, rapports médicaux… Pour Jean-Claude Marcourt, en charge de l’innovation et du numérique, « Le déploiement du secteur de l’e-santé en Wallonie relève d’une stratégie définie avec les acteurs wallons basée sur une spécialisation intelligente de la Recherche et sur la valorisation des résultats dans des secteurs de pointe. »

En pratique ?

Une fois un patient admis à l’hôpital, un médecin complète son dossier médical, qui contient toutes les informations individuelles du patient. L’objectif d’Andaman7 est de permettre une meilleure communication entre les patients et les médecins, mais également les différentes institutions de soins de santé. Les gestionnaires de l’application précisent qu’ils ne conservent aucune donnée et que le cryptage utilisé est similaire à celui du secteur bancaire. Actuellement, plusieurs projets pilotes sont testés, en Belgique et dans différents pays.

Une idée familiale

L’idée vient de Vincent Keunen, un ingénieur de formation, qui a connu plusieurs graves maladies dans sa famille (son fils et lui) est qui s’est rendu compte de la difficulté de communication entre les différents acteurs : les patients, les médecins et les hôpitaux. L’application, gratuite, sera proposée dans les institutions du monde entier.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.