Les entreprises d'insertion : un vecteur de création d'emplois en Wallonie

Les entreprises d'insertion: un vecteur de création d'emplois en Wallonie

La Fédération wallonne des Entreprises d’Insertion a annoncé lors d’une conférence de presse mardi que les entreprises d’insertion continuent à créer de l’emploi de qualité pour un public fragilisé.

Porteuses de 2.200 emplois en 2006, les entreprises d’insertion (EI) représentent aujourd’hui plus de 4.700 emplois en Wallonie, d’après les chiffres avancés par la Fédération wallonne des Entreprises d’Insertion.

65% des EI actives dans le titre-service

Actives dans divers secteurs d’activités, principalement le titre-service (plus de 65% étaient actives dans ce secteur en 2014), le tri et le nettoyage industriel, ces entreprises représentent le dispositif d’insertion le plus important au niveau régional. Elles permettent à des demandeurs d’emploi fragilisés de bénéficier d’un travail de qualité (conditions de travail, durabilité du contrat, encadrement, possibilité de formation...).

Impacter les politiques et le public

Par l’intermédiaire de la Fédération wallonne des Entreprises d’Insertion, les entreprises d’insertion souhaitent attirer l’attention des décideurs politiques mais aussi du grand public pour que "leurs actions soient reconnues et soutenues" à l’heure où elles doivent faire face à des enjeux importants liés au transfert aux Régions des matières liées à l’emploi.

Pour une révision des conditions d’agrément et de contrôle

Face à la régionalisation du titre-service, la Fédération wallonne des entreprises d’insertion demande notamment "une révision des conditions d’agrément et de contrôle, plus d’objectifs qualitatifs et une stabilisation du dispositif". Par rapport à la régionalisation des matières emploi, Atout EI est favorable à une refonte des aides à l’emploi avec une mesure "Economie d’insertion sociale" (SINE) adaptée.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.