Assurance autonomie : la Fédération des CPAS s'exprime à nouveau

Assurance autonomie : la Fédération des CPAS s'exprime à nouveau

Dans un courrier adressé au ministre Prévot, la Fédération des CPAS wallons fait part des multiples défauts, voire manquements de l’avant-projet relatif à l’assurance autonomie. Elle partage également les modifications projetées par le Conseil Wallon de l’Action Sociale et de la Santé (Cwass).

L’assurance autonomie, attendue pour mai 2017, remplacera l’actuelle allocation d’aide aux personnes âgées (APA). Elle servira, entre autres, au financement des services d’accompagnement et de garde à domicile, à l’aménagement de l’habitation, aux aides familiales... Présentée en 2015 par le ministre wallon de l’Action sociale, Maxime Prévot, elle a déjà subi de nombreuses modifications, notamment à cause du mécontentement des CPAS. Mais elle ne satisfait toujours pas. Après un premier avis, rendu en avril 2016, la Fédération des CPAS wallons adresse un nouveau courrier au ministre.

Questions non rencontrées

Outre des remarques sur le texte de l’avant-projet relatif à l’assurance autonomie, la Fédération des CPAS wallons dresse la liste des questions qui n’ont pas encore été rencontrées jusqu’ici. Elles abordent différents sujets, dont le budget et le nombre de bénéficiaires, le champ d’application, la problématique des revenus, l’APA, la communication auprès de la population...

Modifications envisagées

Au sein du même courrier, plusieurs modifications envisagées par le Cwass sont présentées. Sur la notion de représentant, le Conseil propose d’amener de la clarté en définissant précisément les représentants "quand il n’y a personne". Sur les aides ménagers sociaux, il est question de "bétonner le caractère non marchand de la convention". Enfin, en ce qui concerne l’articulation du contingent aide familiale et aide-ménagère, l’idée est de "distinguer suffisamment les 2 métiers afin d’éviter des confusions".

Pour consulter l’avis complet : c’est ici

La rédaction

[À lire]

- Assurance autonomie : impact sur la pauvreté et les inégalités sociales
- L’assurance autonomie ne sera pas prête avant milieu 2017
- Assurance autonomie : la Fédération des CPAS rend un avis
- L’assurance autonomie : pas bien ficelée ?
- Les CPAS s’érigent contre l’assurance autonomie



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.